Commémoration de l’assassinat de Guermah Massinissa : Le MAK appelle à l'union des forces kabyles

19/04/2013 - 12:53

TIZI-HIBEL (SIWEL) — Une forte délégation du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), conduite par son président, M. Bouaziz Ait Chebib s’est rendue, hier, à Tizi-Hibel pour un hommage à Guermah Massinissa, assassiné par la gendarmerie algérienne le 18 avril 2001 en Kabylie.


La délégation du MAK avec la famille Guermah à Tizi-Hibel. PH/Siwel
La délégation du MAK avec la famille Guermah à Tizi-Hibel. PH/Siwel
Après le dépôt de la gerbe de fleurs par Mme. Fatiha Rahmouni, secrétaire nationale aux droits de l'homme et la mère du martyr Guermah Massinissa, et la minute de silence, M. Khaled Guermah, le père de Massinissa, s'est exprimé dans un langage simple et clair, brossant un tableau plutôt sombre des divisions dans la classe politique kabyle, éléments de faiblesse qui font le bonheur des ennemis de la cause.

S'en est suivi une allocution de M. Bouaziz Ait Chebib, président du MAK, qui a rappelé entre autres qu'il ne saurait y avoir d'impunité pour les assassins des enfants de la Kabylie. Un débat a été improvisé sur place par les présents. Cela a permis au président du MAK d'apporter des éclairages sur plusieurs questions relatives au projet du mouvement autonomiste.
Un Kabyle de Bordj Bou Arreridj, ancien cadre du RCD, présent sur les lieux a profité de la présence de M. Ait Chebib pour s'enquérir de certains détails du PAK, et ensuite de prendre contact en vue d'une future adhésion au mouvement.

dm
SIWEL 19 1253 AVR 13






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu