Comité de sauvegarde de la JSK : "La JSK appartient à ses enfants et au peuple kabyle."

19/05/2015 - 13:09

TIZI WEZZU (SIWEL) — Le Comité de sauvegarde de la JSK, s’est réuni, hier à Tizi Ouzou, dans le but de sauver le club kabyle. Tout en déclarant que "La JSK appartient à ses enfants et au peuple kabyle." , il exige le «départ de tous les dirigeants actuels, y compris le président de la CSA». Les "élites kabyles" sont très en deçà de leur peuple. C'est la rue et le stade kabyle qui sont à l'avant garde de l'élite dite intellectuelle et politique...le peuple kabyle, plus courageux, s'assume mieux qu'eux et parle de "peuple kabyle".


Photo/ Kabylie-actualité)
Photo/ Kabylie-actualité)
Le club phare de la Kabylie, la JSK, sombre de plus en plus dans une crise sans fin. Hanachi, un président à la solde du régime algérien, a tout fait pour dénaturer ce symbole qui a toujours été le porte flambeau de la contestation kabyle et du combat identitaire.

Les supporteurs, les anciens joueurs et dirigeants,tout le monde est unanime pour dire que la situation ne peut plus durer et que la JSK est en danger de mort, il faut faire quelque chose pour la sauver.

A cet effet, après plusieurs tentatives vaines de redresser le club, un Comité de sauvegarde de la JSK a vu le jour. Il est perçu par les observateurs comme l'ultime chance de soustraire ce symbole aux griffes du pouvoir algérien et ses relais locaux qui redoublent d'efforts pour dépersonnaliser la Kabylie en s'accaparant et en pervertissant ces repères et ses références.

Le Comité de sauvegarde de la JSK pour qui "l'intérêt du club doit primer", a renouvelé, lors de sa réunion tenue hier à Tizi Ouzou, une exigence partagée par l'ensemble des kabyles, à savoir: « le départ de tous les dirigeants actuels, y compris le président de la CSA». Pour concrétiser cet objectif, «la mobilisation de tous les supporteurs est primordiale ".

Le Comité de sauvegarde de la JSK a conclu sa déclaration en rappelant : «L’intérêt de la Jeunesse sportive de Kabylie, qui de tout temps a été le porte-flambeau de toute une région, doit primer sur toutes autre considération quelle que soit sa nature. La JSK appartient à ses enfants et au peuple kabyle.»

Oui, la JSK appartient à ses enfants et au peuple kabyle. Les sportifs parlent de "peuple kabyle" pendant que les politiques et autres "intellectuels" ont peur ou honte de dire même qu'ils sont kabyles. Les "élites kabyles" sont très en deçà de leur peuple. C'est la rue et le stade kabyle qui sont à l'avant garde de l'élite dite intellectuelle et politique...le peuple kabyle, plus courageux, s'assume mieux qu'eux.

cdb,

SIWEL 191330 MAI 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche