Clin d'oeil du caricaturiste kabyle Ali Dilem au 3ème Congrès du MAK que les autorités algériennes avaient tenté d'empêcher

29/02/2016 - 01:07

PARIS (SIWEL) — Au lendemain de la tenue du 3ème Congrès du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) qui a pu se dérouler malgré les centaines d'arrestations opérées partout en Kabylie par la police et la gendarmerie algériennes, le carricaturiste kabyle Ali Dilem qui cumule 9 années de prison en Algérie, a croqué un dessin pertinent dans l'édition de dimanche du quotidien Liberté


Dessinateur de génie contribuant au journal francophone Liberté, Ali Dilem travaille également pour l’émission française Kiosque sur TV5.

Les groupes islamistes qu'il croque sans pitié continuent de le menacer de mort...
Le pouvoir algérien le harcèle sans cesse, ses dessins contre Bouteflika lui ont valu pas moins d’une soixantaine de procès dont 26 en cours...

Ali Dilem, 48 ans, a été récompensé par près d'une vingtaine de prix internationaux. Il est l'un des 103 dessinateurs membres de la fondation Cartooning for Peace, fondée à l’initiative de l’ONU, et qui œuvre pour la promotion de la liberté d’expression dans le monde entier.

En février 2015, au lendemain des attentats à Charlie Hebdo, Ali Dilem et René Pétillon ont rejoint le journal satirique decimé par les islamo-terroristes.

wbw
SIWEL 290107 FEV 16

*Ali Dilem est incontestablement kabyle mais il n'a jamais revendiqué sa kabylité, se contentant de se définir comme un caricaturiste "algérien".



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu