Classification de la zaouïa Sidi Ali Moussa : Khalida Toumi et Ould Ali El Hadi mis à l’index

26/04/2013 - 14:12

SID-ALI-MOUSSA (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique, les héritiers et propriétaires de la zaouïa de Sidi Ali Moussa accusent Khalida Toumi et Ould Ali El Hadi, de fomenter « des coups tordus », contre la zaouïa. Voici leur déclaration.


J’appelle tous les citoyens de Sidi Ali moussa à être vigilants mais résistants quant au projet machiavélique, que je dénonce ouvertement, de La Ministre de la culture, khalida Toumi, et son collaborateur le directeur de la culture de Tizi-Ouzou, Ouled Ali el Hadi, concernant la Zaouïa de Sidi M’hamed Ben Youcef, dite Zaouïa de sidi Ali Moussa.

Je rappelle que malgré toutes les initiatives entreprises par nos comités de villages à fin de réhabiliter la Zaouïa à sa vocation initiale et sa gestion collégiale, en présentant des dossiers qui contiennent des actes de propriétés, arbre généalogique ; des documents qui prouvent, indubitablement , la propriété de la Zaouïa, et l’opposition faite au projet de classification de la Zaouïa, et cela à deux reprise(2006 ,2008), la ministre de la culture et le directeur de la culture de Tizi Ouzou abusent de leur autorité, et cela avec toute impunité, pour classifier la dite Zaouïa et falsifier son identité se basant sur la Revue Africaine qui cultive la superstition, l’obscurantisme et l’amalgame mais refusant des documents authentiques.

Un ministre d’Etat sensé être le garant de la loi et jouer un rôle d’intermédiaire au sein d’un village qu’elle , et pour tant, ne cesse de vanter, mais qui a préféré abuser de son autorité pour assouvir son égoïsme d’une démocrate Flip-Flop, et infligeant une sorte de terrorisme culturel sur notre région ; et ce qui dénote, foncièrement, ses intentions qu’elle puise dans sa pensé et le sens étroit et destructeur qu’elle donne , malheureusement en tant que ministre d’Etat, pour la culture, juste à titre de rappel , elle a organisé une manifestation de dance dans une Zaouïa, et cela au nom de la culture ; et malheureusement c’était sous la bénédiction d’une direction des affaires religieuses amorphe.

j’appelle ,encore une fois, tous les citoyens de Sidi Ali Mouassa, à dénoncer l’abus d’autorité de la ministre de la culture, et ouvrer tous ensemble, pacifiquement, à construire un avenir radieux et faire aboutir le projet de joindre la Zaouïa de Sidi Mh’amed Ben Youcef et la mosquée El- Etihad , un projet qui sera un centre de savoir et une vrai école du saint Couran avec des études d’un Islam renouvelé, qui se base sur la réflexion mais pas sur un maraboutisme obscurci ou sur une sorte d’idolâtrie et de fétichisme qui rappellent l’ère Al DJahilia, et qui contribuera au développement de toute la région et faire valoir le passé de notre El Arch qui a tant donné pour notre chère Algérie ou même l’appel du 1ier novembre 54 fut tapé .

Par ailleurs, j’interpelle le Président de l’assemblé populaire, le Wali de Tizi-Ouzou, le premier ministre, et le Président de la République quant au litige inhérent à la Zaouïa et quant à d’éventuelle violence qui peut, à tout moment, dégénérer et qui mettrait toute la région dans l’impasse totale .
Halte au mensonge, halte à tout abus d’autorité.

KHERMOUS .S Ancien SG Arch Sidi Ali Moussa tel 0557 37 38 35

SIWEL 26 1412 AVR 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche