Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

05/12/2013 - 22:04

AT LQAYED (SIWEL) — Une délégation du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) s’est rendue, ce jeudi, au village d’At Lqayed dans la commune d’Agouni Gueghrane, pour inspecter l’état dans lequel se trouve ce village, qui plus est, classé par les autorités algériennes en 2005 : « patrimoine national historique kabyle ». L'état des lieux de ce village s'est avéré calamiteux, laissé à l'abandon alors que les commis de l’État, responsables de la culture à Tizi-Ouzou avaient pris l'engagement de restaurer ce patrimoine historique.


La délégation du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie au village d'At Lqayed
La délégation du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie au village d'At Lqayed
La délégation était composée du Président du MAK Bouaziz Ait Chebib ; de Ahcéne Chérifi, de Abdella Gherab et de Hocine Azem, secrétaire national aux relations extérieures. Les membres de la délégation du MAK ont été scandalisés par l’état de ruine et d’effondrement de toutes les maisons censées être protégées par les autorités de la culture en Algérie, qui en apparence seulement, ont classé le Village d’At Lqayed "patrimoine national", pour le protéger de tous les aléas dont il ferait l’objet, malheureusement, il n'en est rien.

Bien au contraire, les autorités algériennes ont finalement érigé le village d’At Lqayed au statut de « Patrimoine national historique » pour mieux le livrer au désastre de l’effondrement pour mieux anéantir toute la mémoire et l’histoire kabyles portées dans les âtres de ce Village séculaire et millénaire.

Tout le patrimoine kabyle architectural qui est représenté dans ce Village de par la symbolique historique, anthropologique et culturelle du Village kabyle d’At Lqayed est livré en pâture aux éléments naturels pour en faire un ensemble de ruines et ce, suite au laxisme et au laisser-aller "volontaire" de l’État algérien qui refuse par là même d’agir pour restaurer dans les règles de l’art le Village d’At Lqayed alors qu’une enveloppe budgétaire est en dormance dans les caisses du Trésor public algérien. Mais cela démontre, si besoin est, que les budgets octroyés dans la forme ne sont point concrétisés dans le fond, est-ce en raison des considérations politiques et ethniques du pouvoir algérien dont les fondements idéologiques arabo-islamistes sont en porte-à-faux avec la culture, l’histoire et l'avenir de la Kabylie ? Cela ne fait aucun doute quand on sait les budgets faramineux octroyés à des associations salafistes pour construire des mosquées gigantesques dans des villages qui disposent déjà de leurs petites mosquées bâties selon les normes du village.

Le Président du MAK constate que les autorités publiques usent et abusent de beaucoup de tours de passe-passe pour escamoter la prise en charge réelle de la culture kabyle en instituant « une culture de l’inculture » et en appelle aux instances de l’UNESCO de régair et d'agir afin de presser les autorités algériennes d’assumer leurs engagements publics devant les instances et la communauté internationales car même en période de guerre ouverte et déclarée, les patrimoines des peuples sont sensés êtres protégés mais encore faut-il ne pas en nier l'existence. Et nous sommes précisément dans la situation inverse.

Cet état de détérioration qui s’amplifie d'année en année avec les hivers rudes que connait la Kabylie, dénote à quel point le patrimoine historique, culturel et civilisationnel de la Kabylie ne peut être protégé et promu que dans le cadre d’un État kabyle et non pas dans le cadre d’État raciste qui s'acharne depuis 50 ans à détruire le patrimoine, la culture, la langue et l'identité d'un peuple plusieurs fois millénaire.

ha,
SIWEL 052204 DEC 13





Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable

Classé «patrimoine national historique » par les autorités algériennes, le village historique d’At Lqayed est dans un état d’effondrement lamentable




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche