Citoyen kabyle chrétien : Cinq ans de prison ferme requis par la justice algérienne

07/08/2016 - 21:36

SETIF, KABYLIE (SIWEL) — Une peine de cinq (05) ans de prison ferme assortie d’une amende 100 000 DA, a été requise par le juge colonial algérien ce dimanche 07 août 2016 à l'encontre du citoyen kabyle, de confession chrétienne, bloggueur militant des droits de l’homme, Slimane Bouhafs, 49 ans, qui comparaît depuis le 31 juillet dernier pour "atteinte à la religion musulmane" devant le tribunal d'At Wertilan (ex-Beni Ouartilane), à Sétif.
Siwel publie ci-après le message de sa fille effondrée par une telle sentence prononcée par une justice inique contre un honnête citoyen dont les seuls "délits" sont d'être et chrétien et kabyle, ce qui est insupportable pour un pouvoir arabo-islamique :


Slimane Bouhafs avec sa petite famille (PH/DR)
Slimane Bouhafs avec sa petite famille (PH/DR)
Après 7 jours de détention, le verdict du militant des droits de l’homme, Slimane Bouhafs, est tombé aujourd'hui le 07/08/2016, vers midi, au tribunal d'At Wertilan (Beni Ouartilane), à Sétif.

05 ans de prison ferme assortie d’une amende 100 000 Da ont été requis par le juge, lors d’un procès expéditif et dans le mépris total des procédures judiciaires, seuls quelques personnes ont pu accéder à la salle d'audience.

La commune d'At Wertilan (Beni Ouartilane) était infestée d’éléments des services de sécurité.

Pour rappel, Slimane Bouhafs, de confession chrétienne, a été arrêté il y a une semaine à Sétif, par des éléments des services de renseignement pour « atteinte au prophète Mohamed et à la religion musulmane », sur la base de publications postées sur son compte Facebook.

Sa fille : Afaf Bouhafs

wbw
SIWEL 072136 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu