Cinq membres du MAK-France démissionnent

04/04/2011 - 17:41

PARIS (SIWEL) — Cinq membres élus au Conseil d’administration du MAK-France ont démissionné dimanche 3 avril de cette structure s'élevant contre des blocages qui y sévissent.


Mme Djamila Amgoud présidente démissionnaire du MAK-France (Photo SIWEL)
Mme Djamila Amgoud présidente démissionnaire du MAK-France (Photo SIWEL)
Les 5 démissionnaires dont la présidente du MAK-France Djamila Amgoud, son secrétaire général Arezki Boussaid, Kamel Oumessaoud, Eric Ourtilane et Tassadit Ouchikh ont affirmé dans une déclaration commune rendue publique que cette décision est motivée du fait que « toute initiative, toute action, tout projet ou concrétisation pour l’avancée de l’autonomie de la Kabylie et, par voie de conséquence les conditions d’existence du peuple kabyle, sont systématiquement annihilées de l’intérieur ».

Dès lors, ont-ils précisé, « il leur est apparu évident et nécessaire de quitter la structure du MAK-France ».

Les cinq membres du MAK-France ont indiqué rester « déterminés à accompagner la Kabylie dans l’édification de son avenir ».

Le Conseil d'administration du MAK-France a été élu lors d'une assemblée générale du MAK-France qui s'est tenue le dimanche 27 février à la Bourse de travail de Saint-Denis dans la région parisienne.

ysn
SIWEL 041640 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche