Christianophobie en Algérie : Noël célèbrée uniquement en langue française

25/12/2010 - 20:59

ALGER - (Siwel) Les fêtes de Noël en Algérie ont été officiellement commémorées en langue française, suite à l'interdiction signifiée par le régime algérien à l'archevêque d'Alger, Mgr Ghaleb Moussa Abdallah Bader, de diffuser son message de direct sur la radio nationale avec les langues kabyle et arabe comme c'était de tradition.


Mgr Ghaleb Moussa Abdallah Bader nommé archevêque d'Alger par le pape Benoît XVI le 24 mai 2008
Mgr Ghaleb Moussa Abdallah Bader nommé archevêque d'Alger par le pape Benoît XVI le 24 mai 2008
L'homélie ayant eu lieu à El Biar le 24 décembre, un quartier d'Alger, a été reproduit en effet qu'en langue française sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale. Les autorités algériennes viennent encore une fois de succomber au courant islamiste qui les range au plus haut niveau des institutions. L'intolérance religieuse est banalisée au point où des non-jeûneurs ont été emprisonnés et des chrétiens jugés.

Cet épisode renseigne sur l'incapacité du régime à respecter la Constitution qui garantit la "liberté du culte". En 2006, une loi a été suspendue par le ministère des Affaires religieuses pour rétrécir le droit de choisir une religion autre que l'Islam consacré comme "religion de l'Etat". Depuis cette date, la pratique d'un culte autre que musulman est soumise à l'autorisation de l'administration. yas SIWEL 252059 DEC 10




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche