SIWEL | Agence kabyle d'information

Christiane Serir, militante bretonne, demande une carte Nationale d'Identité Kabyle

20/06/2016 - 11:53

BRETAGNE (SIWEL) — A l'occasion de la Journée de la Nation Kabyle, célébrée par le Réseau Anavad, avant hier 18 juin sur la Place Trocadéro (Paris), une militante bretonne, Mme Christiane Serir, est revenue, dans un message, sur son histoire avec la Kabylie où elle a séjourné à plusieurs reprises. Elle s'est adressée au Président de l'Anavad et à ses Ministres, pour leur remettre sa demande de Carte Nationale d'identité Kabyle « après avoir, il y a un an, juré honneur et respect à "notre anay" (drapeau kabyle) » précise-t-elle. Ci-dessous le message de Christiane SERIR.


Azul fellawen,
Demat an d'holl,
Bonjour à tous,

Il y a 37 ans la Bretagne rencontrait la Kabylie. De cette rencontre un échange riche de nos cultures Kabylo-Bretonne a permis de construire une union forte basée sur un solide socle.

Quelques mois plus tard, à l'occasion, de mon premier voyage en Algérie, je découvrais la Kabylie, une magnifique région.
Avec ses paysages verdoyants, ses montagnes (Le Djudjura), ses villages attachés aux collines. Évidemment j'en suis tombée sous le charme. Venue pour deux mois j'y suis restée deux ans.

J'y m'y suis fait beaucoup d'ami(e)s. J'y ai découvert l'accueil, l'hospitalité et la gentillesse des gens dans les villages toujours prêts à vous accueillir, à partager et à vous venir en aide. J'apprendrai plus tard que cela s'appelle L'ANAYA.

En 1980 je serais spectatrice des événements qui ont ébranlé la Kabylie.

C'est aussi à cette période que j'ai découvert les coutumes, la culture, les musiques identiques à celles de la Bretagne.

Nos deux régions ont subis le même parcours tout au long de leur histoire.

Comme dit l'adage : S yiwen uakkaz i nettwet.

Je n'oublierais jamais comment on m'y a adoptée sans conditions. Aussi, le temps est venu pour moi de démontrer, à la Kabylie, que l'adoption est mutuelle.

Après avoir, il y a un an, juré honneur et respect â notre "anay" (drapeau kabyle), afin de marquer ce 18/06/2016, célébrant la Journée de la Nation Kabyle, je me tourne vers vous Monsieur Le Président, Mesdames et Messieurs les Ministres, pour vous remettre ma demande de Carte Nationale d'identité Kabyle.

C'est la suite logique de ma démarche vis à vis de la Kabylie.

Je ne peux terminer mon intervention sans m'incliner devant la mémoire de tous nos martyrs

Mon vœu est que la Kabylie retrouve le cours de son histoire et qu'elle soit en paix.

Vive la Kabylie
Vive la Bretagne
Tanemirt

Paris, 18 juin 2016,
Mme Christiane Serir

SIWEL 201207 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu