Chasseur kabyle assassiné par l'armée algérienne : Marche et grève générale ce mardi à Amizur

21/09/2015 - 22:43

VGAYET (SIWEL) — Le Comité de village d'Imaziwen qui s'était réuni après l'enterrement du chasseur Hakim Bitout, assassiné par les militaires algériens, a décidé à l'unanimité d'organiser ce mardi 22 septembre à 10h00 une marche à Amizur et une grève générale de 10h00 à 12h00 pour dénoncer et condamner ce lâche et ignoble crime


Hakim Bitout, le chasseur kabyle victime de l'armée d'occupation algérienne en stationnement en Kabylie (PH/DR)
Hakim Bitout, le chasseur kabyle victime de l'armée d'occupation algérienne en stationnement en Kabylie (PH/DR)
Suite à la énième "bavure" des militaires algériens en stationnement en Kabylie, commise cette fois le 13/09/2015 vers 22h30, au lieu dit Tansawt sur les hauteurs du village Imaaziwen, tuant Hakim Bitout et blessant son compagnon de chasse, Rachid Djebbari, les membres de la famie du défunt ainsi que du survivant de cet attentat, s'étaient constitué en Comité pour que justice soit rendue et la vérité soit apportée en optant pour une action de protestation et de dénonciation.

Une assemblée générale, de concertation, s'était tenue après l'enterrement du défunt Hakim Bitout, au village Imaziwen relevant de la commune d'Amizur à l'est de Vgayet, en présence des familles des deux victimes, et à l'unanimité, décision était prise pour organiser une marche pacifique le Mardi 22 septembre à 10h00 à Amizur avec une prise de parole, et d'appeler à une grève générale de 10h00 à 12h00, pour protester contre l'insécurité qui règne en Kabylie, du fait des autorités civiles et militaires algériennes.

Les mots d'ordre de la marche :
- Pour un statut de victime de terrorisme aux deux victimes
- Octroyer une pension de victime de terrorisme à la famille du défunt Hakim Bitout, et une pris en charge totale de sa veuve et des ses trois enfants en bas âge.
- Prise en charge totale pour les soins du blessé Rachid Djebbari, avec octroi d'une pension d'invalidité
- Alerter l'opinion locale et internationale sur les dangers qui guette la Kabylie
- Condamner énergiquement ce lâche et ignoble attentat
- Démasquer et arrêter les auteurs de cet odieux crime, et les traduire devant la justice

wbw
SIWEL 212243 SEP 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu