"Centre de gravité est … équilibre", par Yidir Aqvayli

05/07/2016 - 14:52

CONTRIBUTION (SIWEL) — Un objet reste stable si son centre de gravité est dans sa base d’appui. Ce même objet devient instable lorsque son centre de gravité est limitrophe de sa base d’appui. Il tombe ou bascule dès que son centre de gravité quitte sa base d’appui.

Cette loi de la nature s’applique aussi pour les peuples et les pays.


"Centre de gravité est … équilibre", par Yidir Aqvayli
Trop longtemps, la Kabylie et le peuple kabyle ont ressemblé à cet objet. Dès 1962, l’Algérie lui a subtilisé son centre de gravité pour le placer dans ses propres institutions, loin de la Kabylie.

Lorsque je dis loin, ne comptez pas en kilomètres … C’est à une plus grande et plus cruciale échelle : Celle des valeurs, celle des aspirations, celle du comment, celle du quoi et avec qui et où aller …

Depuis, la Kabylie se bat vaillamment pour se redresser et rester debout.
En effet, la Kabylie avait tellement ‘’délégué’’ tant de décisions cruciales à sa survie (langue, identité, valeurs communes, laïcité, …) à l’Algérie officielle gavée de culture arabo-islamisme qui lui dénie tous les droits.

Que nos amis algérianisés ne perdent plus leur force à vouloir rester debout tout en confiant leur centre de gravité à Alger, à 200 km de la base d’appui en pays kabyle. C’est ‘’intenable’’ !

Il est illusoire de penser que cela est encore viable en 2016 et après 50 années de dures épreuves supportées par la Kabylie seule et surtout esseulée dans le reste algérien.

La récente consolidation structurelle annoncée par l’Anavad vient rapatrier le centre de gravité de la Kabylie au plein centre de sa base d’appui naturelle, historique : La Kabylie.

L’équilibre ainsi retrouvé, la maison Kabyle ne peut-être que solide car posée en terre kabyle, sur le socle ancestral qui lui manque tant depuis la triste défaite de 1857 et surtout son annexion ensuite au territoire de l’Algérie créée en 1839 par la France coloniale.

Aussi, les récentes nominations au MAK apportent un baume aux cœurs. En effet la présence en force de femmes à différents niveaux du Staff est un souhait qui se réalise enfin.

L’Anavad vient lui aussi de se restructurer et consolider ses structures.
La visée internationale, la poursuite de l’effort diplomatique sont des axes prioritaires et tant mieux pour la cause kabyle.

La Kabylie a en son sein des femmes et des hommes constructifs capables de relever et gagner ces défis. Capables de dialogue, de négociations, de discrétion aussi lorsqu’il le faut. Des Leaders capables de tirer vers le haut, vers le meilleur le peuple kabyle et la Kabylie.

Vous en doutez ? Alors relisez notre récente histoire, mais cette fois-ci le signataire, encore un kabyle, signera au nom de la Kabylie ! Sa mère patrie.

Bravo pour le Président de l’Anavad, Mr Ferhat Mehenni et son équipe élargie.

Bonne chance pour ces femmes et ces hommes et les nouvelles structures aussi !
Tous et toutes avec le binôme libérateur le GPK-MAK.

Yidir.

SIWEL 051452 JUI 16




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu