Censure : Amar Zebbar,artiste kabyle, interdit à la maison de la culture de Tizi Wezzu

19/04/2014 - 17:00

TIZI WEZZU (SIWEL) — Pour des considérations politiques, les responsables de la maison de la culture de Tizi WEzzu, à leur tête le Bachagha Ould Ali, ont opposé une fin de non recevoir, sans aucune autre forme d'explication, à Amar Zebbar, militant kabyliste, poète et photographe qui a toujours marqué le nouvel an amazigh à travers un calendrier kabyle depuis 2001.


Il y a lieu de signaler que la direction de la culture de Tizi Wezzu a récidivé à maintes reprises notamment à l'occasion de yennayer 2964 et le 20 avril, à l'égard de l'artiste kabyle, Amar Zebbar, pour l'empêcher d'exposer ses œuvres pour la simple raison qu'il refuse de courber l'échines devant l'argent sale et la pression des suppôts du pouvoir criminel algérien.

Par sa détermination, il a décidé de commémorer Tafsut Imazighen en exposant ses œuvres devant l'ancienne mairie, point d'arrivée de la marche du MAK. Il y a aussi lieu de noter que le responsable de cette institution et soutien de Bouteflika s'est distingué par ses accointances avec les milieux mafieux pour organiser des rencontres des soutiens de Bouteflika lors de la campagne électorale. quelques jours après, les voyous de la ville de Tizi-Wezu ont assiégé le siège de la maison de la culture pour réclamer leur dû.

bac/aai
SIWEL 19 1639 AVR 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche