Célébration par le peuple basque de la libération d’Arnaldo Oteg, un de leurs plus charismatiques prisonniers politiques

08/03/2016 - 17:09

SAN SÉBASTIEN (SIWEL) — Apres plus de six ans dans les prisons espagnoles, le politicien le plus célèbre sur la scène politique indépendantiste basque vient d’être libéré suite à l’impossibilité des autorités espagnoles de le maintenir en détention indéfiniment sans une accusation valable, excepté pour le fait de défendre la liberté de ses compagnons et d’EUSKALERRIA.


Célébration par le peuple basque  de la libération d’Arnaldo Oteg,  un de leurs plus charismatiques prisonniers politiques
Le retour sur la scène politique basque d’Arnaldo Otegi marquera un avant et un après grâce à l’élan inexorable du processus indépendantiste catalan. Les indépendantistes basques, retardés et affectés négativement par l’ETA, accélèrent la mise en marche de leurs politiques territoriales vers une indépendance réelle du pays basque dans les plus brefs délais.

Il faut rappeler que le peuple basque a déjà réalisé la moitié du processus politique d’indépendance , beaucoup plus que le peuple catalan, car pour des raisons historiques et les pactes politiques durant la dictature de Franco, le pays basque (dans sa partie espagnole) a préservé ses « privilèges » fiscaux, industriels, linguistiques, ce qui a mis à l’abri le peuple basque lors de la très forte crise économique mondiale de ces derniers années, même si la richesse et le taux de productivité de ce dernier offrira un bien être beaucoup plus important à son peuple s’il était un Etat indépendant.

Célébration par le peuple basque  de la libération d’Arnaldo Oteg,  un de leurs plus charismatiques prisonniers politiques
Cependant, le manque de visibilité de la mobilisation citoyenne basque, comparativement à celle des Catalans, est un handicap pour la légitimité du futur Etat. Chez les Catalans, c’est la société civile qui a mené le bal et imposé son agenda aux politiciens, réticents au départ à l’idée de l’indépendance.

Pour le peuple Kabyle, tous les processus d’autodétermination sont intéressants, admirables et complexes. Ce qui est remarquable chez chacun d’entre eux est ce même esprit de solidarité et reconnaissance mutuelle avec tous les peuples du monde épris d’indépendance.

C’est à ce titre que le président de l’Anavad, (Gouvernement Provisoire Kabyle) a dépêché un de ses chargés de mission, Mme Soraya Sough en l'occurence, à cet acte de célébration basque ayant réuni plus de 10 000 invités dont les Basques du pays basque dans la partie française, les Irlandais du Nord, les Catalans, les Galiciens…etc Tous sont animés de cette même soif de liberté et d’indépendance.

Comme pour les Kabyles, les Basques et les Catalans estiment que l’autodétermination n’est pas l’objectif mais le moyen et l’ultime étape vers leur souveraineté.

Samedi 05 Mars 2016,
San Sébastien ( Donostie- Guipuzcoa)

mti,
SIWEL 081709 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu