Célébration du 15e anniversaire de l’assassinat du Rebelle : L’hommage du MAK à Lounes

25/06/2013 - 17:18

TAWRIRT MUSSA (SIWEL) — Une forte délégation du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, (MAK), conduite par ses responsables s’est rendue, ce matin à Tawrirt Mussa pour un hommage au Rebelle assassiné le 25 juin 1998 en Kabylie.


Célébration du 15e anniversaire de l’assassinat du Rebelle : L’hommage du MAK à Lounes
Le président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib était accompagné de plusieurs militantes et militants, à l’instar des membres de la direction, comme Mahmoud Chebri, Djamel Benzid, Fatiha Rahmouni, Raziq Zwawi et Mouloud Younsi, venu de Sétif, sans oublier, la mère du président du GPK, Nna Ouiza. Sur place, et après être reçus par la famille de Lounes dans la demeure du rebelle. , la délégation du MAK a procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du Rebelle. La gerbe a été déposée par la sœur de Lounes, Malika, le président du MAK et Nna Ouiza.

Lors de la prise de parole, M. Bouaziz Ait Chebib, a indiqué qu’avec l’assainat de Lounes, « Tamazgha a perdu l’une de ses étoiles. Matoub a été assassiné au summum de sa gloire par les ennemis de la lumière », en témoignant que durant tout son parcours, il a été le porte-voix de son peuple et de toutes les causes justes. « 15 ans après son assassinat, ses proches et sa grande famille amazighe n’ont pas encore fait leur deuil. La parodie de justice par laquelle le pouvoir a liquidé le procès qui devait faire la lumière sur ce crime d’Etat n’a trompé personne. La vérité qui reste entièrement à établir fait que la Kabylie sait que le déni de justice opposé à l’affaire Matoub découle de celui qui lui a été opposé pour sa propre existence », a-t-il souligné, devant une foule nombreuses de fans du Rebelle.

« Le MAK qui milite pour la dignité et la liberté du peuple kabyle n’aura de repos que le jour où toute la lumière sera faite sur ce lâche et ignoble assassinat perpétré par un régime infâme contre un des symboles kabyles du combat pour la démocratie et l’amazighité », a-t-il déclaré. « Il est évident que les assassins et les commanditaires de ce crime n’iront jamais dans le sens de la vérité. Le MAK, demande à ce qu’une enquête internationale soit diligentée pour rendre justice à Maoub Lounes », précisera encore M. Ait Chebib, en réitérant l’appel de Lounes : « Ddwa-as ad ncerreg tamurt" tel est le testament légué par le Rebelle aux futures générations. Soyons ses dignes héritiers et perpétuons le flambeau de la liberté dans l’union et la fraternité ».

Lors de l’hommage à Lounes, Nna Ouiza Mehenni a été reçue en grande pompe par la famille de Matoub et des milliers de présents à Tawrirt Mussa, en guise de soutien au combat de son fils Ferhat et aussi une forme de soutien et d’encouragement dans sa mésaventure avec le journal antikabyle Ennahar qui l’a diffamé récemment.

aai
SIWEL 25 1718 JUIN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu