Cambriolage de la villa de Daho Ould Kablia à Oran : Sept individus arrêtés par la police

06/07/2013 - 17:33

ORAN (SIWEL) — Le premier policier algérien n’arrive pas à assurer sa propre sécurité, où st-il victime du gang que Bouteflika avait gracié. C’est du moins la seule lecture faite à l’affaire de cambriolage de la villa du ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia, à Oran.


Daho Ould Kablia, premier policier algérien. PH/DR
Daho Ould Kablia, premier policier algérien. PH/DR
L’information a été rapportée par le site kabylietimes. Ainsi, il informe que sept personnes ont été arrêtées par la police dans le cadre de l’enquête diligentée par les services de sécurité d’Oran après le cambriolage de la villa de leur chef supérieur, Ould Kablia. En effet, les sept personnes ont été interrogées et des objets de valeurs ont été récupérés, comme des bijoux et des tableaux de peinture.

La question qui se pose, pourquoi les services de sécurité sont prompts à diligenter et à conclure positivement des enquêtes de ce genre que quant il s’agit d’un membre de la nomenclatura du pouvoir, alors que des milliers de citoyens sont quotidiennement victimes des voyous graciés par Bouteflika ?

dm
SIWEL 06 1733 JUIL 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu