CNT: « l’Algérie commet un acte d’agression en offrant l’asile aux membres de la famille Kadhafi »

30/08/2011 - 02:00

ALGER (SIWEL) — Le Conseil national de transition libyen a qualifié tard dans la soirée la décision des autorités algériennes d'accueillir une partie de la famille du dictateur évincé Mouammar Kadhafi comme « un acte d’agression ».


CNT: « l’Algérie commet un acte d’agression en offrant l’asile aux membres de la famille Kadhafi »
« L'Algérie a dit qu'elle avait offert un passage à la famille de Kadhafi pour aller dans un pays tiers. Nous ne pouvons confirmer, mais ils ont dit qu'ils les avaient accueillis pour raisons humanitaires. Nous sommes déterminés à arrêter et à juger cette famille et Kadhafi à leur tête », a affirmé le porte-parole du CNT Mahmoud Chammam.

Pour ce dernier, « sauver la famille de Kadhafi n'est pas un acte à saluer ni à comprendre ».

Le CNT a demandé l’extradition des membres de la famille de Kadhafi en s’engageant à leur assurer un procès équitable. « Nous nous sommes engagés à accorder un procès équitable à tous ces criminels, et nous considérons par conséquent qu'il s'agit d'un acte d'agression », a affirmé M. Chamman.

Des membres de la famille Kadhafi sont entrés lundi, en territoire algérien, annonce le ministère des Affaires étrangères algérien dans un communiqué. L'épouse du colonel Safia, sa fille Aicha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants sont entrés en Algérie à 08h45 par la frontière algéro-libyenne.

uz
SIWEL 300200 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche