C’est en Kabylie qu’il y a eu le plus d’incendies en 2016 selon la direction algérienne des forêts

05/11/2016 - 16:40

ENQUÊTE (SIWEL) — Selon un organisme de l’État algérien, la Direction Générale des forêts, les 5 « wilayas » les plus touchées par les incendies entre le 1 juin et le 5 octobre 2016 sont : Sidi Bel Abbès, Vgayet, Jijel, Tizi Wezzu et Boumerdès. Ce qui place la Kabylie en 1ère place quant aux ravages causés par les incendies.


C’est en Kabylie qu’il y a eu le plus d’incendies en 2016 selon la direction algérienne des forêts
Ce rapport et la façon dont il a été traité par la presse algérienne ne nous disent pas 4 choses :

- Vgayet, Jijel, Tizi Wezzu et Boumerdès font totalement, ou partiellement, partie de la Kabylie. Donc la Kabylie est victime d’incendies plus que toutes les régions algériennes. En effet, si on ajoute Bouira (Tuviret) et Sétif à ces 4 « wilayas », alors plus de 50 % des foyers d’incendies enregistrés en Algérie sont en fait en Kabylie.

- Contrairement à Sidi bel Abbes, où 70 % du patrimoine forestier est composé de pins maritimes (src : lesoirdalgerie), en Kabylie les incendies menacent directement les villages, les habitations et l’agriculture, dont les oliviers. Pour exemple, les incendies du 24 octobre dernier ont dévasté 2 720 figuiers et oliviers (src : depechedekabylie). Pour rappel, en 2012, 36 000 oliviers ont été dévastés à Tizi Wezzu. Les services de la wilaya ont estimé les pertes, dans leur globalité, à près de 800 millions de dinars (8 millions d’euros) (src : cairn.info)

- Ce rapport ne prend en compte les incendies qui ont ravagé la Kabylie maritime fin octobre. 76 départs d’incendies ont été enregistrés dans la seule matinée du lundi 24 octobre à Tizi Wezzu (src : depechedekabylie)

- Et enfin, les origines de ces incendies ont été balayées par la direction des forêts. Pourquoi la Kabylie est en première place? Pour plusieurs médias kabyles, l'Anavad et des organisations politiques, ces feux sont l’œuvre de l’armée algérienne.

Lire : L'Anavad condamne les incendies criminels « déclenchés par l'armée coloniale algérienne »

Les données de la direction algérienne des forêts :

Selon cet organisme de l’État algérien, un total de 13.414 ha et de 2.803 foyers d'incendie ont été enregistrés entre le 1er juin et le 5 octobre 2015 en Algérie.
1- Sidi Bel Abbés (2.520 ha et 262 foyers)
2- Bejaia (2.107 ha et 160 foyers)
3- Jijel (875 ha et 280 foyers)
4- Tizi-Ouzou (868 ha et 195 foyers)
5- Boumerdès (660 ha et 89 foyers)

nbb
SIWEL 051706 NOV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche