Boumerdes : Le président du MAK a animé une rencontre citoyenne à Afir

02/09/2016 - 08:49

AFIR-DELLES (SIWEL) - Sur invitation des jeunes de la localité, le président du MAK a animé hier en fin d’après midi une rencontre citoyenne à Afir dans le département de Boumerdes.
Cette activité politique dédiée au chanteur engagé kabyle Hamid Beztout, mort dans des circonstances mystérieuse a permis à Bouaziz Ait Chebib de développer les contours du Projet pour un Etat Kabyle.


« Après la phase de conscientisation qui a permis la ré-émergence du nationalisme libérateur kabyle, nous entamons la deuxième phase qui est celle de la construction de l’Etat kabyle. La Création du Gouvernement provisoire kabyle (GPK) consolidée par la réalisation de la Carte d’identité , l’hymne national et l’Anay Aqvayli, a posé les premiers jalons de cet Etat. Nous nous apprêtons maintenant à lancer le projet de parlement kabyle qui constitue une nouvelle étape dans l’instauration du futur Etat kabyle. Il incarnera entre autre le socle de toutes les énergies saines de Kabylie qui auront aussi à préparer les textes fondateurs de notre Etat. Ça sera un cadre légiférant qui dotera la Kabylie de lois kabyles à la place des lois coloniales algériennes. En sus de sa mission de législation et de réflexion, il va permettre aux Kabyles de sortir avec des solutions concrètes aux problèmes de la vie quotidienne comme cela vient d’être brièvement décrit. De plus, ce parlement vise à consacrer l’unité kabyle en vue de mobiliser l’ensemble du peuple kabyle pour faire face à l’arabisation, à la salafisation, à l’insécurité, à la misère socio-économique… », a déclaré Bouaziz Ait Chebib devant une assistance composée essentiellement de jeunes.

http://www.siwel.info/Lancement-du-Projet-de-Parlement-Kabyle_a9679.html

Le volet économique a eu la part du lion dans le débat. Bouaziz Ait Chebib a mis en lumière les potentialités de la Kabylie en insistant sur le fait qu’aucun développement n’est possible pour un peuple sans le recouvrement de sa souveraineté.

http://www.makabylie.org/index.php/economie-kabyle-perspectives-de-developpement-durable/

Revenant à la répression qui vise les militants du MAK, le président du mouvement souverainiste kabyle affirme : le recourt de l’Algérie officielle à la répression est en soi un aveu d’échec et d’incapacité de faire barrage à la dynamique libératrice du MAK. Nos militants ont donné une leçon magistrale au régime colonial algérien en assumant dignement leur engagement et en réaffirmant avec fierté devant les commissariats leur détermination à aller jusqu’au bout de leur combat ».
Sur un autre volet relatif à liberté de conscience et de culte, Bouaziz Ait Chebib a réitéré le soutien du MAK à Chrétien Kabyle, Slimane Bouhafs, condamné à 5 ans de prison par la justice coloniale Algérienne : « L’Algérie, de par sa constitution, sa politique d’inquisition et son antikabylisme primaire confirme qu’elle est une république résolument islamiste qui ne dit pas son nom. M. Slimane Bouhafs,un citoyen kabyle de confession chrétienne a été arrêté et condamné à 5 ans de prison ferme pour injure contre l’islam.

La justice algérienne mène une chasse aux citoyens qui n’adoptent pas la religion de l’Etat algérien alors que les terroristes, les kidnappeurs, les criminels, les voleurs … opèrent en toute quiétude. Les terroristes islamistes bénéficiant du statut privilégié de "repentis" sont même assurés de la protection de l'Etat algérien au détriment de leurs victimes à qui il est interdit toute poursuite judiciaires contre les crimes qui les ont endeuillées ».

Le président du MAK a conclu son intervention en exhortant le peuple kabyle à se mobiliser pour se prendre en charge : « La sécurité, la prospérité socio-économique, la liberté de culte et la préservation de l’identité kabyle ne pourront être garanties que dans et par un Etat kabyle libre, démocratique, social et laïc ».





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu