Bouaziz Ait Chebib sur les ondes de Radio Numydia : la Carte d'identité kabyle suscite l'adhésion populaire

10/09/2012 - 16:59

USA (SIWEL) — Invité à s’exprimer sur l’actualité politique de la Kabylie de l’Algérie et surtout des activités du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), M. Bouaziz Ait Chebib a indiqué que « la carte d’identité kabyle est à considérer comme un acte fondateur de l’Etat kabyle ».


M. Ait Chebib a estimé que la CIK est un acte fondateur de l'Etat kabyle. PH/Siwel
M. Ait Chebib a estimé que la CIK est un acte fondateur de l'Etat kabyle. PH/Siwel
S’exprimant sur les ondes de Radio Numydia, avant-hier, samedi 9 septembre, Bouaziz Ait Chebbib, président du MAK a animé une émission visant à expliquer aux auditeurs de cette chaîne de radio ce qu’est la carte d’identité Kabyle, pourquoi il est nécessaire de se faire délivrer une carte d’identité kabyle, qu’es ce qu’elle incarne et les perspectives qu’elle dessine.

M. Ait Chebib a répondu sans se départir de son objectivité à tous les auditeurs qui ont posé des questions et même à ceux qui n’étaient là présents que pour le déstabiliser et lui rendre la tâche ardue. Pour le président du MAK : « la carte d’identité kabyle est à considérer comme un acte fondateur de l’Etat kabyle et par laquelle aussi nous pouvons préserver nos référents identitaires ».

La préparation de l’état-civil kabyle consiste également « à faire reparaître l’authenticité identitaire kabyle. Et par là même, arriver à une décolonisation institutionnelle ».

Par ailleurs, le préident du MAK a évoqué, dans les débats, les potentialités économiques de la région, la mission du GPK ainsi que les élections locales de novembre prochain.

Le président du MAK a rappelé que « la kabylité » n’est pas le fait d’une personne ou d’un groupe de personnes mais elle sera l’œuvre de tous les kabyles. Il déclare que son mouvement a toujours appelé les partis kabyles à un dialogue constructif alors que ceux-ci se préparent à aller aux prochaines élections pour valider une politique hostile au pays Kabyle et à son peuple.

Bouaziz Ait Chebib a réitéré l’appel de son mouvement au rejet des élections locales : « les partis politiques d’obédience kabyle qui justifient leur participation aux élections locales par la nécessité d’arracher les APC au Front de libération nationale (FLN) et au Rassemblement national démocratique (RND), nous leur disons ceci : « Rejetons ces élections pour arracher toute la Kabylie des griffes du pouvoir ». Dans le même registre, le président du MAK: en dehors du référendum d'autodétermination, le MAK rejette toute autre élection organisée par le régime raciste d'Alger ».

Revenant à l’objet de l’émission il a souligné que le retour aux sources et aux valeurs est une bénédiction. Quel Kabyle ne serait pas fier ostensiblement et ostentatoirement de porter dans sa poche cette carte qui incarne la kabylité et s’émanciper de l’Algérie arabe qui a pris le relais de l’Algérie française.

Globalement et au travers de l’ambiance chaleureuse que la grande partie des auditeurs ont témoigné, ce projet de la CIK lancé par Le GPK-MAK suscite l’adhésion populaire.

L’émission sera rediffusée ce mardi à 14h USA – 19h Kabylie.

ag
SIWEL 101659 SEP 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu