Bouaziz Ait Chebib : « le peuple kabyle est tenu d’assurer sa propre sécurité »

15/05/2011 - 12:01

TIZI-OUZOU (SIWEL)— Approché par Siwel, en marge de la cérémonie de renouvellement des instances du MAK en Kabylie, Bouaziz Ait Chebib a déclaré, au sujet de l’entrepreneur kidnappé, que « le MAK condamne cet acte barbare et exprime sa totale solidarité à la famille de la victime ».


Bouaziz Ait Chebib lors de la dernière marche du MAK à Tizi-Ouzou. Ph/DR
Bouaziz Ait Chebib lors de la dernière marche du MAK à Tizi-Ouzou. Ph/DR
Pour le MAK, cet énième kidnapping « perpétré en toute quiétude nous renseigne sur les intentions infâmes du pouvoir algérien qui tente vainement de normaliser la Kabylie » avec, poursuit-il « la terreur et l’appauvrissement ».
« Devant la démission totale de l’Etat algérien, déclare encore M. Ait Chebib « le peuple kabyle est tenu d’assurer sa propre sécurité ».

« La force de la Kabylie réside dans sa matière grise »

Sur le plan économique, le chargé de l’organique au sein du MAK estime que « l’économie moderne repose sur le savoir et la technologie », de ce fait, a-t-il fait remarqué, « la force de la Kabylie réside dans sa matière grise qui dépasse de loin toutes les ressources naturelles ». « Notre région recèle un potentiel inestimable sur le plan des énergies renouvelables qui nous mettront à l’abri du besoin quand l’Algérie aura cessé d’exporter le gaz en 2017», a-t-il prédit.

Soutien aux amazighs de Libye

Abordant la politique internationale, M. Ait Chebib a exprimé la solidarité agissante du peuple Kabyle avec les amazighs de Libye. « Nous exprimons notre soutien fraternel et indéfectible aux amazighs de la Libye qui subissent un génocide de la part d’un fou arabo-bâthiste », a-t-il indiqué.
Par ailleurs, il a ajouté que « nous saluons leur demande d’autonomie qui va les prémunir contre toute forme de trahison afin de ne pas subir le même sort absurde que celui du peuple kabyle à l’indépendance de l’Algérie ».
« L’Etat algérien est le seul au monde à tendre la main à El Kadhafi », a rapellé M. Ait Chebib qui a ajouté que « c’est une honte qui ne peut passer sous silence. Le régime algérien doit être jugé au même titre que son homologue libyen pour crime contre l’humanité dans cette affaire ».

Ben Bella vit cruellement la haine du kabyle

A propos du premier président algérien qui s’en est pris à Ait Ahmed, Abane et Boudiaf, M. Ait Chebib a déclaré que « ce personnage vit cruellement son antikabylisme et sa haine du Kabyle, en proférant des insultes envers Ait Ahmed et Abane ».
Ait Chebib a rappelé que « Ben Bella était derrière l’arrestation et l’emprisonnement de Boudiaf ».
Il a par ailleurs regretté le silence de Ait Ahmed que Ben Bella « considère toujours comme kabyle coupable de sa kabylité, avec tout ce que le chef du FFS a donné pour l’Algérie ».

aai
SIWEL151202MAI11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche