Bouaziz Ait Chebib : « la militarisation de la Kabylie est un néo-colonialisme »

19/09/2011 - 18:30

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le secrétaire national du MAK à l’organique a estimé lundi en marge de la marche du conseil régional du mouvement MAK que la forte présence des militaires algériens en Kabylie est « un néo-colonialisme ».


Bouaziz Ait Chebib, Secrétaire national à l'organique du MAK (PH/Aokas-Aitsmail)
Bouaziz Ait Chebib, Secrétaire national à l'organique du MAK (PH/Aokas-Aitsmail)
Le responsable au sein du MAK a souligné que « cette forte présence militaire n’a pas empêché des terroristes qui ne sont même pas de la région de circuler librement dans nos villages au vu et au su des forces de sécurité ».

Un fait, juge M. Ait Chebib, qui viserait à « faire croire que la Kabylie est le fief d’Al Qaida pour justement salir son image de bastion de la démocratie ».

M. Ait Chebib a cité, à ce sujet, l’exemple des actes de kidnapping, des «bavures» militaires, des vols et autres actes terroristes. « Et dire qu’entre un barrage militaire et un autre il y a un barrage militaire!»

Le même responsable a indiqué que « le peuple Kabyle refuse que la région soit le terrain des règlements de compte des sommets de l’état Algérien ».

Il a ajouté que le MAK « ne participera à une aucune élection organisée par le régime d’Alger excepté un seul vote, celui du référendum pour l’autonomie de la Kabylie ».

kab
SIWEL 191830 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu