Bouaziz Aït-Chebib installe la coordination MAK At Jennad

20/08/2016 - 21:46

AT JENNAD (SIWEL) - Le Président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Bouaziz Aït-Chebib, à la tête d’une délégation, composée de Slimane Kadi et Caâvan At Hmed, a mené dans l’après-midi de ce samedi 20 août une mission chez les At Jennad, plus exactement à Suqq-Lhed, dans la commune de Timizart. Cette mission a s'est traduite en premier lieu par l’installation de la coordination MAK des At Jennad laquelle regroupe en son sein les représentations des communes de Timizart, Aghribs et Fréha.


La composante humaine de cette coordination est ainsi nommée :
Président : Madjid Badja
Vice-président : Ramdane Temmar
Responsable à l’organique : Khaled Tiachetine
Responsable à l’information : Koceila Dahmane

En premier lieu, Bouaziz Aït-Chebib a développé un certain nombre de questions, jugées pertinentes, au profit des membres de la désormais confédération MAK d’At Jennad. Le Président du MAK a commencé par souligner les valeurs intrinsèques de la grande famille militante et patriotique du MAK ; « valeurs, a-t-il indiqué, que chaque responsable et chaque militant sont tenus de préserver, car c’est de leur préservation et de leur respect absolu que dépend la victoire finale du MAK et qui n’est autre que l’autodétermination du peuple kabyle.

Le second point sur lequel a insisté le premier responsable du MAK a trait à la chasse aux sorcières dont sont victimes les militants du MAK de la part du pouvoir colonial d’Alger, et ce à travers ses différents outils répressifs, les services de police notamment. Dans ce cadre précis, Bouaziz Aït-Chebib a énuméré les règles principales, lesquelles sont connues de tous les mouvements politiques du monde, que tout militant du MAK doit observer pour ne pas tomber dans le piège tendu par l’adversaire. Une fois ce volet étudié, le Président du MAK a passé en revue les dossiers et les enjeux internationaux de l’heure dont l’élément principal de l’équation est naturellement le MAK.

Bouaziz Aït-Chebib a conclu son intervention en rappelant que l’autodétermination du peuple kabyle, qui est un doit inaliénable, n’est à présent qu’une simple question de temps.

st
SIWEL 202146 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu