Bouaziz Aït Chebib élu nouveau président du MAK

09/12/2011 - 22:30

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie a élu lors de son 2e congrès qu'il tient depuis ce matin dans la région de Bouzeguène à Tizi-Ouzou, M. Bouaziz Aït Chebib comme président du mouvement pour un mandat de 4 ans.


Bouaziz Aït Chebib nouveau président du MAK (PH/YSN)
Bouaziz Aït Chebib nouveau président du MAK (PH/YSN)
M. Aït Chebib a été élu tard dans la soirée par une majorité écrasante à mains levées par les 300 congressistes présents qui, après avoir invité les candidats à quitter la salle, ont élu M. Bouaziz Aït Chebib face à deux postulants dont une femme.

Le nouveau président du MAK s'est engagé à poursuivre le combat pour concrétiser l'autonomie régionale pour la Kabylie invitant les forces politiques de la région à l'union. Il a rendu hommage aux militants du MAK et ses cadres notamment le président par intérim sortant Mouloud Mebarki.

Bouaziz Aït Chebib occupait le poste de secrétaire national à l'organique au sein du MAK. Agé de 39 ans et originaire d'Ain El Hammam (ex-Michelet), il est l'un des éléments les plus actifs dans le mouvement autonomiste kabyle.

Les travaux du 2e congrès du MAK ont été tenus ce vendredi 09 décembre. La journée du samedi 10 sera réservée aux commissions de travail qui auront à formaliser les résolutions et les amendements du Congrès.

Plusieurs messages de soutien ont été adressés au MAK à l'occasion de son 2e congrès, émanant notamment du Congrès national canarien, d'organisations amazighes marocaines, du Congrès mondial amazigh, du MAK-France et Canada, de membres du GPK ainsi que de personnalités culturelles et d'intellectuels kabyles.

Dans la plénière du 09 décembre, les congressistes ont examiné et adopté le Projet pour l'Autonomie de la Kabylie (PAK), les statuts de la structure ainsi que la Charte des droits du peuple kabyle, après débats et plusieurs amendements.

Le MAK a tenu son premier congrès constitutif à Ighil Ali dans la wilaya de Bejaia en août 2007. Le MAK milite pour une autonomie régionale de la Kabylie. Il a été proclamé en plein soulèvement des Kabyles lors des événements sanglants du Printemps noir en 2001.

uz/bbi
SIWEL 2235 DEC 11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche