Bouaziz Ait Chebib condamne l’attitude « indigne » du journal El Watan

23/01/2012 - 17:47

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Bouaziz Ait Chebib, Président du MAK, « dénonce et condamne avec force l'attitude indigne du quotidien El Watan qui a servilement et indignement censuré le droit de réponse de M. Ferhat Mehenni ».


Bouaziz Ait Chebib, président du MAK (PH/ SIWEL)
Bouaziz Ait Chebib, président du MAK (PH/ SIWEL)
Dans une déclaration parvenue à la rédaction, le président du MAK, rappelle par ailleurs que ce « journal ainsi que l'ensemble de la presse dite indépendante doivent leur existence au combat et au sacrifice des hommes d'honneur de la trempe du Président du GPK  »

Bouaziz Ait Chebib explique que c'est « sans surprise, et pour ne pas déroger à ses honteuses habitudes, [que] la presse algérienne brille par sa lâcheté et ses manquements aux règles de base de l'éthique journalistique ».Il rappelle que le journal « a consacré un article injurieux portant atteinte à l'honneur de Ferhat Mehenni, Président du GPK mais s'abstient, sans scrupule aucun, de publier son droit de réponse ».

« Le droit de réponse est un principe admis et reconnu à l'échelle universelle. Il n’y a que la presse algérienne, comme toutes les presses à la solde des dictatures, qui n’applique pas ce principe élémentaire » poursuit le leader autonomiste.«  El Watan confirme, une fois de plus, qu'il est aux ordres du pouvoir militaire qui a confisqué la liberté de l’Algérie et pillé ses richesses ».


Excédé, M. Ait Chebib conclut le communiqué en reprenant la désormais célèbre expression de Mohand-Arab Bessaoud « Heureux les martyrs qui n’ont rien vu ».«  Ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui » finit-il.

mau
SIWEL 231747 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche