Bouaziz Ait Chebib, Yacine Cheraiou, Slimane Kadi et Nadia Matoub retenus au niveau d'un barrage de la police coloniale

28/09/2016 - 19:37

TIZI WEZZU (SIWEL) — Aujourd’hui 28 Septembre, une délégation du MAK, dont son président, Bouaziz Ait Chebib, a accompagné Nadia Matoub et des membres de sa famille pour une visite de courtoisie chez Farid Meziani, un blessé qui porte les séquelles des évènements qui ont suivi l’annonce de l’assassinat en 1998 du rebelle kabyle, Lounès Matoub. La forte délégation a été retenue par la police coloniale algérienne durant 30 longues minutes.


Bouaziz Ait Chebib, Yacine Cheraiou, Slimane Kadi et Nadia Matoub retenus au niveau d'un barrage de la police coloniale
L’information a été donnée par le site kabyle d’information et d’investigation k24.live. Selon ce dernier les agents de la police coloniale ont bloqué les véhicules de cette délégation et « ont confisqué les papiers d’identité des occupants des voitures à la sortie de la ville de Tizi Ouzou, au lieu-dit l’Habitat ». Durant cette interpellation, qui a duré 30 min, selon la vice-présidente du MAK, Yasmina Oubouzar, a eu lieu la vérification des papiers d’identité des concernés.

A signaler que c’est la première fois, depuis son retour sur la scène médiatique, que la veuve de Lounès Matoub a été intimidée par la police algérienne.

Le régime colonial cherche-t-il à mettre une pression supplémentaire sur Bouaziz Ait Chebib qui a annoncé une commission de réflexion autour des changements majeurs annoncés par Ferhat mehenni, le président de l'Anavad ?

nbb
SIWEL 281940 SEP 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche