Blocage d'Internet en Algérie : une aubaine pour arrêter Bouaziz Ait Chebib ?

19/06/2016 - 10:06

ALGERIE (SIWEL) — Ces derniers jours, des informations ont circulé sur un éventuel blocage des réseaux sociaux à l'occasion de la deuxième session des examens du BAC en Algérie. Ce blocage été confirmé durant la nuit du 18 au 19 Juin par des internautes qui ont quand-même réussi à se connecter en utilisant des VPN. Une première dans le monde qui va servir aussi à essayer d'étouffer le succès de la Journée de la Nation Kabyle, voire même d'arrêter le président du MAK.


Le ministère de l'éducation nationale algérien, n'ayant pas réussi à lutter contre les origines des fuites généralisées au BAC, a ainsi opté pour une solution radicale : Priver des millions de personnes d'avoir accès aux réseaux sociaux et aux moteurs de recherche durant toute la durée des examens de cette deuxième session du BAC. Une deuxième session qu'il a dû organiser afin de refaire les examens de plusieurs matières dont les sujets ont circulé sur Facebook notamment, plusieurs jours avant le début des examens.

Une aubaine pour arrêter le président du MAK?

Le succès de la Journée de la Nation Kabyle a été retentissant. Des dizaines de localités en Kabylie ont accueilli des milliers de citoyens afin de célébrer la Journée de la Nation Kabyle et ce malgré les provocations, les intimidations et les agressions sauvages de la police coloniale. Ces localités ont eu affaire à la présence de centaines d'éléments de la police, de la gendarmerie et de CRS algériens qui cherchaient à en découvre avec les militants kabyles.

Devant la réussite de cet événement, le wali de Tizi-Ouzou a émis un ordre d'arrêter le président du MAK, Mas Bouaziz Ait Chebib. Attendu par la police, à la fin de son meeting à At Dwala le 16 Juin pour l'arrêter, c'est la population de cette localité qui l'a courageusement protégé de la police et qui l'a conduit jusqu'à sa demeure.

Il est évident que l'Algérie coloniale peut profiter de ce huis clos qu'elle essaye d'imposer, en coupant toute communication numérique, pour arrêter Mas Bouaziz Ait Chebib.

myd
SIWEL 191130 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche