Bilan annuel 2011 de la Direction de la protection civile pour la wilaya de Tizi-Ouzou

18/01/2012 - 13:15

TIZI-OUZOU ( SIWEL) — Le communiqué de la direction de la Protection civile, rendu public hier 17 janvier, dresse un bilan fonction des interventions faites au cours de l'année 2011. Suicides, noyades, asphyxie, incendies et accidents de la route en chiffres.


Intervention de la Protection civile lors d'un accident de la route ( PHOTO : DR)
Intervention de la Protection civile lors d'un accident de la route ( PHOTO : DR)
Le bilan des interventions dans la wilaya de Tizi-Ouzou mentionne 47 suicides et 17 morts par noyade. 47 interventions pour le transport de corps de personnes décédées par pendaison (37 hommes et 8 femmes), 17 interventions pour repêchage de personnes mortes par noyade. Les puits arrivent en première place avec 6 corps repêchés, barrages (3), mares d’eaux et les étangs (3), retenues collinaires (3) et oueds (1). Il n'a pas été porté de précision concernant le 17ème corps.

La Protection civile a aussi enregistré 8 interventions pour asphyxie dont 4 décès. 9 749 interventions de secours aux personnes et d’évacuations sanitaires, soit une progression de 20% en comparaison à l’année 2010 (8 149 interventions).

Le bilan incendie fait état de 1 688 interventions, dont 213 incendies de forêts causant des dégât sur 877 ha où 6 910 arbres fruitiers ont été calcinés, 143 feux urbains, 8 feux industriels et 1 321 incendies divers. La Protection civile de la wilaya de Tizi-Ouzou a effectué 16 334 interventions durant l’année 2011 contre 13 962 en 2010, soit une augmentation de 17% indique t-on.

Le bilan routier affiche 1 151 accidents de la circulation causant le décès de 35 personnes ( 33 hommes et 2 femmes) et 1 262 blessés (822 hommes, 276 femmes et 94 enfants), soit une augmentation de 45% en comparaison à l’année 2010 où la wilaya avait enregistré 793 accidents, 26 morts et 886 blessés. Le communiqué précise que le nombre annuel d'accidents de la route a pour la première fois dépassé le seuil des mille accidents.
Les véhicules mis en cause sont du nombre de 1 205 véhicules légers, 114 camions, 24 bus, 30 mobylettes, 12 tracteurs et 13 engins divers.

La commune de Tizi-Ouzou occupe la première place, avec 375 accidents, suivie de Draâ Ben Khedda (197), Azazga (47), Ouadhias (37), Tadmaït (36), Azeffoun et Mekla (33), Fréha (32), Bouzeguene, Draâ El Mizan et Tizi Rached (24) et enfin Aïn El Hammam (23 accidents).

Les points d'accidents sont répertoriés aussi. Ainsi, nous apprenons que la RN12 arrive en tête des points noirs, suivi par les chemins de wilaya, les chemins communaux et la rocade. Le communiqué signale aussi les points situés dans les zones semi- urbaines et à la périphérie des grandes agglomérations, surtout celles traversées par la RN 12, aux lieuxdits Bouaïd, Boukhalfa, Chaïb, Chamlal, Oued Aïssi,Tazmal El Kaf, le pont de Sidi Naâmane, Chaoufa et le carrefour de l’ENEL à Fréha.

Le bilan n' a pas mentionné les cas d'immolation et tentative d'immolation.

cc
SIWEL 181318 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu