Bélaïd Abrika dénonce l'interdiction de la marche du RCD

22/01/2011 - 15:51

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le délégué des Aârchs, Bélaïd Abrika, a dénoncé dans un communiqué parvenu à Siwel, l'empêchement de la marche populaire initiée par le Rassemblement pour la culture et la démocratie à Alger.


Bélaïd Abrika (Photo SIWEL)
Bélaïd Abrika (Photo SIWEL)
« Le pouvoir mafieux et assassin, usurpateur et mystificateur vient encore une fois de récidiver en actionnant sa machine répressive, en réprimant les manifestants qui ont répondu à l’appel à la marche initiée par le RCD. Pris de panique par la nouvelle dynamique, porteuse d’un changement inéluctable, enclenchée par la société civile et la classe politique démocratique, le régime autoritaire persiste dans sa politique de la terre brûlée, en châtiant toute tentative de remise en cause du système en place. », écrit B. Abrika.

Il rappelle que « le mouvement citoyen des Aârchs est convaincu que le rejet de ce système abject agonisant par la classe politique démocratique conduira au véritable changement pour l’instauration de la république démocratique et sociale ».

Tout en dénonçant la répression subie par les manifestants aujourd’hui, Abrika a exigé la "libération inconditionnelle des manifestants interpellés" et "l’arrêt des harcèlements et des intimidations à l’égard des militants".

ytt
SIWEL 221551 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu