« Bavure» militaire à Fréha

12/09/2011 - 02:21

FREHA (SIWEL) — Un gardien de la caserne de l'ANP de Fréha a tiré sur un groupe de femmes de retour d'une veillée funèbre, tuant l'une d'entre elles.


Fréha, Kabylie. (Photo Siwel)
Fréha, Kabylie. (Photo Siwel)
Dimanche soir vers 22h15, de retour d'une veillée funèbre dans une maison située près de la caserne de l'ANP (Armée nationale populaire algérienne, Ndlr) à Fréha située à 10km d'Azazga, un groupe de femmes a été victime d'une "bavure" militaire. En passant devant la caserne, le gardien a tiré sur elles. Une vieille femme a été touchée et évacuée à l'intérieur de la caserne dans un état grave.

La famille de la victime demeure sans nouvelles. Un jeune homme, cousin de la victime, en essayant de se renseigner a été arrêté et tabassé par les soldats qui l'ont entraîné de force à l’intérieur de la caserne; il n'a été relâché que grâce à la mobilisation citoyenne, a appris Siwel auprès de membres de la famille de la victime.

Aucune information n'a filtré de la caserne sur le sort de la victime qui, selon nos sources, serait décédée.

Les citoyens se concertent sur des éventuelles actions de protestation et de dénonciation de cet acte commis en Kabylie.

bac/wbw
SIWEL 112215 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu