"Bavure militaire" à At Vudrar : trois jeunes kabyles blessés par l'armée algérienne

25/09/2014 - 12:26

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Trois jeunes kabyles ont été blessés, mercredi soir, par les militaires algériens près du village At Ɛellawa dans la commune des At Vudrar (Iboudraren), à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Tizi-Wezzu,


Village Ɛellawa, commune des At Vudrar, Kabylie (PH/DR)
Village Ɛellawa, commune des At Vudrar, Kabylie (PH/DR)
Cette énième "bavure" de l'armée algérienne serait commise aux environs de 22 heures, par des militaires en embuscade près du village At Ɛellawa, connu pour sa fête des cerises, perché aux pieds des majestueux monts du Djurdjura, près de là où avait été enlevé dimanche le ressortissant français Hervé Gourdel, puis exécuté mercredi.

Les trois blessés, évacués vers l’hôpital de Tizi Oiuzou. qui étaient à bord d’une fourgonnette lorsqu'il ont été atteints, auraient été pris pour des terroristes par les 1 500 à 2 000 militaires algériens déployés dans l’ opération de recherche des ravisseurs.

Leurs blessures étant légères, leurs jours ne sont pas en danger, d'après une source hospitalière.

Une délégation du MAK s'est rendue à l’hôpital de Tizi Ouzou pour exprimer la solidarité du mouvement kabyle avec les victimes.

wbw
SIWEL 251226 SEP 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche