Azazga : un éboulement important menace la ville

11/03/2012 - 14:15

AZAZGA (SIWEL) — La ville d’Azazga est menacée par un important glissement de terrain. Des établissements publics et des habitations sont en danger.


Photo Yugurten (Siwel)
Photo Yugurten (Siwel)
Selon des informations concordantes, c’est 60% de la ville qui court un risque majeur. Le siège de la poste et la cité AADL sont menacés, la zone sur laquelle sont implantées la nouvelle maison de la Culture d’Azazga (en cours d’équipement) et les subdivisions de l’Hydraulique et de l’Algérienne des eaux (ADE) sont elles aussi menacées. La RN 71, reliant Azazga à Azeffoun a été coupée à la circulation au niveau du village Hendou à cause de ce glissement de terrain. Les chemins qui desservent les villages Ath Bouhini, Agouni Guizane, Tala Oukouchah et Ighil Bouzal sont également fermés à la circulation.

Quatre familles dont les habitations menacées de ruine ont été évacuées hier soir au village Ighil Bouzel. Une réunion de crise est prévue ce matin. Elle va réunir les autorités locales et ceux de la wilaya de Tizi-Ouzou qui tenteront de trouver une solution.

Par ailleurs, et par mesure de sécurité, la Sonelgaz a coupé le gaz au village Tala Oukouchah, a-t-on appris auprès de l’APC. Le village de Tacherouft, situé à trois kilomètres de la ville, est quant à lui desservi par citerne en eau potable depuis environ un mois, à cause de ce glissement qui a rompu la canalisation approvisionnant son château d’eau.

tt/cc
SIWEL 1400 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu