Azawad : le MNLA dénonce la désinformation orchestrée par l'AFP

17/11/2012 - 10:33

PARIS (SIWEL) — Mossa Ag Attaher, Coordinateur de l’Action diplomatique du MNLA/CTEA en Europe, dénonce la désinformation orchestrée par l'AFP. Le MNLA qui a fait subir de lourdes pertes au groupe terroriste du MUJAO est faussement présenté par l'Agence de Presse Française comme ayant été défait par le MUJAO, traduisant ainsi sa volonté de minimiser les actions du MNLA après l'avoir condamné au silence médiatique.


Manipulation de l'information.PH/DR
Manipulation de l'information.PH/DR
Le MNLA a tendu, hier, une embuscade aux terroristes du Mujao et a fait plusieurs morts dans leurs rangs. Cette opération a été menée dans le cadre d'une offensive visant à récupérer les régions occupées par les hordes terroristes comme annoncé par le MNLA, il y a de cela quelques jours par la voix du responsable à l'information du MNLA/CTEA, Moussa Ag Assarid.

Cependant, l'Agence de Presse Française, reprise par l'ensemble des médias français, à l'exception de RFI, « en attendant qu'ils changent bien sûr de journalistes » souligne Mossa Ag Attaher, détourne l'information et fait état, au contraire, de lourdes pertes dans les rangs du MNLA.

Mossa Ag Attaher, Coordinateur de l’Action diplomatique du MNLA/CTEA en Europe, a réagit à la manipulation scandaleuse de l'information par certains médias français, principalement l'AFP, reprise en boucle par France 24 et, curieuse coïncidence, par la version qatari d'Aldjazira.

Rappelons que dés le début du déclenchement des opérations militaires du MNLA, en vue de reconquérir le territoire de l'Azawad, légué en 1958 à Bamako par l'administration coloniale française, certains médias français, et en particulier l'AFP, se sont tracé comme ligne de conduite une désinformation insidieuse qui présentait d'abord les touaregs du MNLA comme des islamoterroristes puis comme un groupe insignifiant ne méritant aucune couverture médiatique à l'inverse des groupes terroristes du MUJAO, d'Ansar Dine et de l'AQMI dont ils assurent, dans les faits, la promotion médiatique.

Nous reproduisons la déclaration du MNLA dans son intégralité.

« La version de France 24 et de l'AFP (reprise par l'ensemble des médias français à l’exception de RFI en attendant qu'ils changent bien sûr de journalistes) des combats qui nous ont opposé hier aux hordes terroristes est honteuse!

Nous savons la tendance partisane qui habite l'AFP qui fait et défait l'opinion en la manipulant et va jusqu'à inverser les victoires du MNLA en les attribuant aux hordes terroristes, contre qui la communauté internationale est censée être en guerre.
Visiblement cette manipulation de l'information ne vise qu'à légitimer la hasardeuse intervention militaire dont apparemment ils ne maîtrisent ni les enjeux, ni les conséquences !

Pour parvenir à leurs fins, sont-ils prêts à faire sur un média public français les éloges de ceux qui détiennent leurs otages, violent, détruisent le patrimoine de l'humanité et pire encore?

Nous rappelons que le correspondant de l'AFP à Bamako constitue le meilleur attaché de presse du terrorisme international au détriment des combats démocratiques et légitimes comme celui du MNLA!

La lutte du MNLA et ses victoires vont continuer et s’enchaîner que certains médias français le veuillent ou pas!

Vive le MNLA
Vive l’Azawad libre et indépendant
La lutte continue
Mossa Ag Attaher
Coordinateur de l’Action diplomatique du MNLA/CTEA en Europe »

zp,
SIWEL 171033 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu