Azawad : le MNLA accepte la médiation de la CEDEAO

10/06/2012 - 14:10

GAO (SIWEL) — Le Mouvement national de libération de l’Azawad, (MNLA), a indiqué qu’il est disposé à travailler avec le médiateur Blaise Compaore, président burkinabé et médiateur de la CEDEAO, en qui « il place sa confiance dans le règlement du conflit malien et se met à la disposition de la communauté internationale pour trouver une issue à ce problème », a annoncé Ibrahim Ag Mohamed Assaleth.


Recnontre MNLA-Médiation du CEDEAO. PH/Le président.bf
Recnontre MNLA-Médiation du CEDEAO. PH/Le président.bf
La rencontre qui a regroupé une délégation du MNLA avec Compaore fait suite à « une décision du Secrétaire général de ce MNLA d’envoyer des membres de son mouvement auprès du médiateur de la CEDEAO Blaise COMPAORE pour préparer les conditions et les modalités du dialogue », a encore précisé un site d’information français.

« Le MNLA marque ainsi sa disponibilité à trouver une solution négociée avec la CEDEAO et la communauté internationale. Le MNLA veut également trouver une cohésion interne en son sein et va procéder très prochainement à une concertation plus élargie avec les autres mouvements armés et toutes les communautés vivant dans le Nord du Mali pour trouver une plate-forme qui sera soutenue par tous et sera portée à la connaissance du Médiateur de la CEDEAO », précise-t-on par ailleurs.

Concernant le rapprochement entre le MNLA et le mouvement terroriste islamiste Ansar Eddine, Ibrahim Ag Mohamed Assaleth a déclaré que « le MNLA se démarque de tout autre groupe à velléité islamique ou terroriste dans la zone. Le MNLA est un mouvement autonome qui veut privilégier le dialogue car dans toute guerre, on finit toujours autour d’une table de négociation ».
Il faut souligner que l’Algérie et la Mauritanie seront associées aux prochaines négociations.

ri
SIWEL 10 1411 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu