Azawad : « l'Algérie a infiltré les groupes terroristes au Sahel » (Ancien ambassadeur)

25/11/2012 - 00:53

PARIS (SIWEL) — Jean-Christophe Rufin, l'ex-ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie, sous Sarkozy, rompt son devoir de réserve et affirme péremptoirement : « L'Algérie joue à un très jeu dangeureux... elle a infiltré les groupes terroristes au Sahel ».


L'écrivain, médecin et membre de l'Académie française, Jean-Christophe Rufin, qui fut également, entre 2007 et 2010, ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie. Autant dire, qu'il occupait un poste privilégié pour connaître les arcanes qui déterminent la situation actuelle au Sahel.

Il a évoqué, ce samedi 24 novembre 2012, au micro de Dominique Souchier, dans son émission "Une Fois pour toutes" sur France Culture, le rôle de l'Etat algérien dans la manipulation des groupes terroristes AQMI (Al-Qaida au Maghreb islamique), MUJAO (Mouvement pour l'Unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest) et ANSAR DINE (Défenseurs de l'islam).

Médecin, psychiatre, Jean-Christophe Rufin a travaillé pour Médecins sans frontières (MSF) et d'autres ONG, il a été président de 2002 à 2006 d’Action contre la faim (ACF). Il a occupé divers postes dans des cabinets ministériels et dans la diplomatie française. Ecrivain : premier essai en 1986, le Piège humanitaire ; premier roman en 1997, l’Abyssin. Lauréat du prix Goncourt en 2001 pour Rouge Brésil et est élu à l’Académie française en 2008. Il fréquente l’Afrique depuis 1976 et la connaît très bien. Il fut ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie.

"Katiba" [camp de combattants islamistes, en arabe], son roman paru en 2010 aux éditions Flammarion, inspiré de faits réels entraîne le lecteur dans les arcanes de la diplomatie et du terrorisme international dont le décor est planté en Afrique, entre l'Algérie, la Mauritanie et le Mali.

wbw/avec france-culture
SIWEL 250053 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu