Azawad : faute de soutien, le MNLA capitule face à Ansar Dine

27/05/2012 - 11:34

GAO (SIWEL) — Le MNLA fusionne avec Ansar Dine et constitue « le Conseil transitoire de l'Etat islamique de l'Azawad » et provoque une onde de choc parmi les Amazighs qui constituaient leur principaux soutiens.


Mali-Azawad (PH/DR)
Mali-Azawad (PH/DR)
Selon une dépêche de l'AFP, reprise par plusieurs médias, le mouvement intégriste Ansar Dine, proche d'Aqmi, et le MNLA, qui s'est battu pour une république laïque, « proclament leur autodissolution dans l'Azawad » . Les deux mouvements, que tout opposait en terme d'idéologie et d'objectif fusionnent et créent « le Conseil transitoire de l'Etat islamique de l'Azawad ». Le MNLA aurait ainsi fait une concession de taille au mouvement intégriste Ansar Dine

Toujours selon l'AFP, le protocole d'accord signé entre les deux organisations annonce « la fusion des deux mouvements » et précise que « l'islam devient la religion officielle de l'Etat de l'Azawad » où « le Coran et la Sunna sont considérés comme source du droit ». Un retournement de situation qui risque de choquer l'ensemble des soutiens, en particulier les mouvements amazighs qui ont apporté un appui fort à la cause du MNLA.

Faute de soutien politique de la communauté internationale et surtout par manque de financement, le MNLA a dû capituler face à Ansar Dine qui dispose d'un soutien logistique et financier considérable, notamment par ses accointances avec l'Aqmi.

zp/bbi/wbw
SIWEL 271134 MAI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu