Azawad: Magdi Ag BOHADA, officier de l'Etat major du MNLA, rejette l’alliance avec Ansar Dine

31/05/2012 - 19:13

GAO (SIWEL) — Magdi Ag BOHADA, officier de l'Etat major et membre du bureau politique du MNLA exige l'annulation pure et simple de l’accord passé avec Ansar Dine et appelle le peuple de l'Azawad a poursuivre la lutte dans le sens de sa libération qui ne saurait s’accommoder des objectifs obscurantistes de Ansar Dine et de ses alliés.


Magdi Ag BOHADA (PH/DR)
Magdi Ag BOHADA (PH/DR)
Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, Magdi Ag BOHADA, officier de l'Etat major et membre du bureau politique du MNLA, exige l'annulation pure et simple de l’accord passé avec Ansar et suspend son activité politique au sein du MNLA. Nous reproduison sa déclaration dans on intégralité:

" Magdi Ag BOHADA,
Officier de l'Etat major du MNLA
Membre du Bureau Politique,
Chargé des relations spéciales MNLA au Nord de l'Afrique


Appel au peuple de l'Azawad

Consterné par le scandaleux accord que certains membres du MNLA se sont permis de passer avec l'organisation salafiste "Anasar Dine", je lance un appel solennel aux membres lucides du MNLA, à la jeunesse, aux femmes et aux sages de l'Azawad afin de déjouer le piège tendu par Ansar Dine au valeureux peuple de l'Azawad dans l'objectif de lui voler à jamais sa liberté.

En tant que combattant, puis en tant que leader politique et militaire de l'Azawad, cela fait des décennies que je me bat pour l'Azawad et rien que pour l'Azawad. C'est une mission à laquelle jamais je ne renoncerai, encore moins aujourd'hui que des hordes d'intégristes projettent de l'asservir après tant d'années de lutte et de sacrifices.

Je demande au MNLA de se ressaisir le plus rapidement et exige l'annulation pure et simple de cette alliance contre- nature, contraire aux valeurs et aux aspiration légitime du peuple de l'Azawad.

En attendant, je suspend toute activité politique au sein du MNLA et appelle l'ensemble des militants, des combattants, des cadres, des femmes et de la jeunesse de l'Azawad à se joindre à mon appel pour continuer le combat pour la liberté de l'Azawad dans le cadre de ses valeurs ancestrales, à l'opposé des idéologies obscurantistes prônées par Ansar Dine et ses alliés.

Peu importe la difficulté du combat, il ne s'arrêtera que le jour où l'Azawad sera un Etat libre, indépendant et démocratique, entre les mains de ses véritables enfants.

Magdi Ag BOHADA "

Par ailleurs, Nina Walet Intalou, également membre de la direction du MNLA, a déclaré dans un article publié dans l'agence de presse touarègue Toumast presse (http://toumastpress.com/) " Je rejette catégoriquement cet accord car éviter une guerre tribale et fratricide dans l'Azawad ne doit pas être synonyme de l'acceptation d'un diktat imposé par des groupes obscurantistes. La recherche de l'unité Azawadienne ne doit pas nous conduire au plus profond du précipice."


ZP
SIWEL 311913 MAI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu