Azawad: Les combats, très violents, se poursuivent entre les terroristes et le MNLA

23/02/2013 - 17:20

IN KHALLIL (SIWEL) — Les combats ce poursuivent en ce moment entre les combattants du MNLA et les djihadistes du Mujao. Selon nos sources auprès du MNLA, le Mujao n'est pas seul, il est assisté des membres des deux autres organisations terroristes, l'Aqmi et Ansar Dine qui participent en ce moment à In Khalil au combat contre le MNLA. Nos sources du MNLA font état de 6 morts du coté des terroristes, "le bilan est provisoire", précise notre interlocuteur et "les unités du MNLA ont repoussé les terroristes à plus de 40 kilomètres de leur position initiale". Notre source fait également état de la destruction d'un véhicule du Mujao. Un fantomatique groupe arabe du nom de MAA (mouvement Arabe de l'Azawad) a été réactivé pour la circonstance afin de semer la confusion et la discorde entre les ethnies de l'Azawad et porter atteinte au MNLA qui a obtenu la confiance de l'ensemble des représentants des populations locales (chefs de fractions, chefs de tribus, chefs religieux et coutumiers) qui ont dument mandaté le MNLA afin de mener, dans l'intérêt de l'Azawad


Combattantsdu MNLA (PH/Dr Archives/site du MNLA. manlamov.net)
Combattantsdu MNLA (PH/Dr Archives/site du MNLA. manlamov.net)
"Un pseudo groupe arabe se revendiquant de l'Azawad a été réactivé au moment précis où le MNLA mène des opérations militaires extrêmement violentes contre les terroristes du Mujao, assistés par Aqmi et Ansar Dine" affirme notre source auprès du MNLA. Ce groupe qui se donne le nom de MAA ( Mouvement Arabe de l'Azawad) avait été crée pour semer la discorde et la confusion entre les différentes ethnies de l'Azawad et tente à présent de rééditer la manœuvre afin de discréditer le MNLA et de monter les populations arabes contre les populations touaregs.

La réactivation de ce groupe a été justifié par une pseudo réquisition du MNLA des biens et véhicules appartenant à des population arabes, ce que le MNLA a formellement démenti parlant de manipulations grossières .

En effet, pourquoi le MNLA se mettrait à dos la population arabe alors qu'il a reçu la confiance de l'ensemble des représentations des populations locales (chefs de fractions, chefs de tribus, chefs religieux et coutumiers) qui a dument mandaté le MNLA afin de mener, dans l'intérêt de l'Azawad, dans toutes ses composantes, les négociations en vue du règlement de la crise dans l'Azawad?

Cette manœuvre consiste visiblement créer des difficultés au MNLA afin d'empêcher tout règlement international au problème de l'Azawad et entrainer le MNLA dans une lutte ethnique dans laquelle il s'était dès le départ refusé à suivre, bien conscient du piège dans le quel veulent l'entrainer les détracteurs d'une résolution définitive du problème de l'Azawad avec l'Etat central du Mali.

Beaucoup y voient la main de l'Algérie qui tente à nouveau de déstabiliser le MNLA après lui avoir crée Ansar Dine et mis dans les pattes l'Aqmi et le Mujao. La pseudo scission de Ansar Dine en un groupe soi-disant non terroriste, le fameux MIA, n'ayant rien donné, les forces occultes qui agissent à partir de l'Algérie passent maintenant à la discorde ethnique entre Arabes et Touaregs, comme ils le font d'ailleurs entre les Mozabites et les chaambas et les kabyles avec la quasi totalité du reste de l'Algérie.

La réactivation de ce groupe est très utile à la déstabilisation accrue de l'Azawad. Le MAA, selon l’un de ses représentants, Boubacar Ould Taleb, qui s'est adressé à RFI a déclaré que c'est bien son mouvement arabe de l'Azawad (MAA) qui mène les opérations militaires contre les combattants du MNLA. Or, les kamikazes qui ont mené les attaques contre le MNLA ont formellement été identifié comme étant des terroristes appartenant au Mujao. Cela signifie donc que ce groupe, soi-disant arabe de l'Azawad, qui revendique aujourd'hui l'attaque contre le MNLA, alors qu'il était revendiqué hier par le Mujao, nourrit des liens très étroits avec les terroristes du Mujao et autres narcotrafiquants.

Le MNLA quant à lui réaffirme qu'il a subit des attaques terroristes du Mujao appuyé par des éléments d'Ansar Dine et de l'Aqmi, venus de la frontière algérienne. ce fantomatique groupe arabe n'est rien d'autre que de la diversion et une nouvelle tentative de diviser les populations de l'Azawad dans l'optique de monter les Arabes contre les Touaregs et tenter de faire croire à la communauté internationale que le MNLA ne dispose pas de la légitimité que viennent pourtant de lui apporter l'ensemble des fractions, tribus, chefs coutumiers et religieux de l'Azawad et c'est cela qui inquiète ceux qui dans l'ombre travaillent à ruiner l'avenir de l'Azawad

nbb,
SIWEL 231720 FEV 13





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche