Azawad / Déclaration du Chef militaire de la zone Gourma, Akli Iknan Ag Soulaymane, membre du Bureau Exécutif du MNLA.

14/05/2015 - 15:01

AZAWAD (SIWEL) — "le peuple azawadien ayant clairement et massivement exprimé son refus de voir les dirigeants de la CMA parapher l’accord d’Alger en leur nom et contre leur volonté rend nulle et non avenue la légitimité des signataires et n’engage nullement le peuple de l’Azawad qui s’est publiquement et à maintes reprises exprimé contre le paraphe de cet accord."

Extrait de la déclaration du Chef militaire du MNLA dans la région du Gourma, Akli Iknan Ag Soulaymane.


Au milieu, un des martyrs de la révolutions azawadienne : Le colonel Bouna Ag Atayoub, officier du MNLA tué par les alliés islamistes Mujao, Aqmi et Ansar Dine lors de l’attaque terroriste qui avait délogé le MNLA de Gao. (PH/DR)
Au milieu, un des martyrs de la révolutions azawadienne : Le colonel Bouna Ag Atayoub, officier du MNLA tué par les alliés islamistes Mujao, Aqmi et Ansar Dine lors de l’attaque terroriste qui avait délogé le MNLA de Gao. (PH/DR)
Déclaration

Les chefs de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), portés par le peuple azawadien à la responsabilité de veiller aux intérêts suprêmes de l’Azawad, ont décidé d’aller contre la volonté du peuple azawadien et contre les intérêts de l’Azawad.

En dépit de son rejet massif et maintes fois exprimé par des manifestations populaires de grande envergure, l’accord d’Alger va être paraphé ce jeudi par les chefs de la CMA qui ont décidé de passer outre la volonté du peuple qui ont explicitement exprimé leur rejet.

De ce fait, dès lors que les dirigeants sont en désaccord et en contradiction avec les aspirations du peuple azawadien, ils ne peuvent plus se prévaloir de la légitimité du peuple de l’Azawad.

Par conséquent, le peuple azawadien ayant clairement et massivement exprimé son refus de voir les dirigeants de la CMA parapher l’accord d’Alger en leur nom et contre leur volonté rend nulle et non avenue la légitimité des signataires et n’engage nullement le peuple de l’Azawad qui s’est publiquement et à maintes reprises exprimé contre le paraphe de cet accord.

Moi, citoyen et combattant azawadien, j’affirme aujourd’hui, devant le peuple de l’Azawad, devant le monde et devant l’Histoire, que le paraphe de l’accord d’Alger par la CMA n’engage que la responsabilité de ceux qui signeront l’accord d’Alger.

Gloire à nos martyrs !

Akli Iknan Ag Soulaymane,
Chef militaire de la zone Gourma et membre du bureau exécutif du MNLA.


SIWEL 141501 MAI 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu