Azawad : Communiqué de presse du CTEA (N°37)

17/11/2012 - 12:37

GAO (SIWEL) — Le Conseil de transition de l'Etat de l'Azawad (CTEA) communique le bilan des affrontements qui ont opposé hier le MNLA au groupe terroriste MUJAO. Moussa Ag Assarid, Chargé de la communication et de l’information du CTEA, revient avec précision sur la réalité de l’affrontement et précise qu'il «s’inscrit dans l’offensive lancée par le MNLA depuis le 13 novembre à partir de ses positions de Ménaka» et vise à « libérer la zone de l’emprise terroriste.»


Moussa Ag Assarid lors d'un rassemblement de solidarité avec l'Azawad organisé par l'ONG Tamazgha
Moussa Ag Assarid lors d'un rassemblement de solidarité avec l'Azawad organisé par l'ONG Tamazgha
Le CTEA a rendu public le communiqué ci-dessous

« ETAT DE L’AZAWAD
***********
Unité – Liberté - Justice
*****************
CONSEIL TRANSITOIRE DE L’ETAT DE L’AZAWAD

C-T-E-A

L'offensive du MNLA contre les narco-terroristes

Le 16 novembre vers 10 heures du matin GMT, une colonne du MUJAO est tombée dans une embuscade du MNLA à Tagarangabotte, à 50 km à l’est d’Ansongo (sur l’axe Ansongo – Ménaka).

Cet affrontement s’inscrit dans l’offensive lancée par le MNLA depuis le 13 novembre à partir de ses positions de Ménaka. Les forces du MNLA se dirigent sur Gao, dont elles veulent reprendre le contrôle, afin de libérer la zone de l’emprise terroriste.

A la suite de l’embuscade du 16 novembre, les éléments du MUJAO ont été forcés à la retraite et le bilan de l’affrontement est le suivant :
Du coté MUJAO : plus de Vingt (20) morts, plusieurs dizaines de blessés dont des cas très graves (évacués à Gao) et trois (03) véhicules détruits ;

Du coté MNLA : neuf (09) blessés et un véhicule détruit. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.
Fier du courage de ses hommes, le commandement du MNLA se réjouit de ce premier succès. Après avoir tout fait pour éviter une effusion de sang, il lui est apparu que l’adversaire prenait cette humanité pour de la faiblesse. C’est donc avec regret, mais détermination, qu’il a décidé de s’appuyer sur la force de ses armes pour faire valoir la justice et ramener la sécurité.

Le MNLA appelle tous les azawadiens et la communauté internationale à se joindre au combat du MNLA pour bouter hors du territoire de l’Azawad les terroristes et les narcotrafiquants qui sont leurs principales sources de financement.

Nous rappelons qu'il ne s'agit pas d'une guerre Touaregs et Arabes contrairement à ce que certains médias diffusent insidieusement dans l'opinion publique.

La stratégie adoptée par le MNLA consiste à attirer les ennemis hors des villes pour éviter des pertes en vies civiles et la destruction des biens des populations.

Fait le 17 Novembre 2012
Moussa Ag Assarid

Membre du Conseil Transitoire de l'État de l'Azawad (CTEA)
Le Chargé de la Communication et de l’Information

SIWEL 171237 NOV 12 »




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu