Audiovisuelle en Algérie : Le pouvoir de Bouteflika autorise des chaînes islamistes

06/04/2013 - 18:08

ALGER (SIWEL) — Longtemps attendue par les Algériens, l’ouverture du champ audiovisuel n’est pas pour demain. Ainsi, le ministère algérien de la Communication a indiqué que trois chaînes de télévision, de droit étranger, à savoir Echourouk TV, Ennahar Tv et El Djazairia, ont été autorisées, à leur demande, à ouvrir « provisoirement » des représentations à Alger.


Le pouvoir agrée une clientèle islamiste et antikabyle. PH/DR
Le pouvoir agrée une clientèle islamiste et antikabyle. PH/DR
Les chaînes de télévision Ech-Chourouk, E-Nahar et El Djazairia ont été autorisées, « à leur demande », précise le ministère, à ouvrir provisoirement des représentations à Alger. Alors que les Algériens s’attendaient à une véritable ouverture, le pouvoir de Bouteflika mise sur les chaînes islamistes pour s’assurer une ouverture de façade. Ces chaînes seront appelées, en rescousse, pour assurer un autre mandant présidentiel pour Bouteflika.

Tout comme l’ouverture du champ politique, avec l’agrément de partis-éprouvettes sortis tout droit des laboratoires du régime, le pouvoir tente, encore une fois, la magouille avec l’autorisation de ces chaînes, de droit étranger et qui activent en toute impunité, à comprendre l’évasion fiscale et le transfert illicite de devise à l’étranger. La Direction des moyens audiovisuels a autorisé les trois chaînes de droit étranger à ouvrir provisoirement des représentations à Alger. Cette autorisation, valable jusqu'au 31 décembre 2013, est administrative », a-t-on précisé. Cette permission « peut être corrigée ou retirée à tout moment » par le ministère de la Communication, a affirmé la même source qui rappelle que l'autorisation s'est faite conformément au décret exécutif du 28 juillet 2004.

Le ministre de la Communication, M. Mohamed Saïd avait indiqué récemment que le secteur de la communication "franchira, à l’aube de l’année 2014, une nouvelle étape dans le processus de son développement avec l’ouverture du champ audiovisuel, décidée par le président de la République, Avec l’adoption de la loi sur l’audiovisuel, le secteur réalisera un "grand pas en avant" dans son programme de modernisation et de développement, avait encore souligné le ministre. Le projet de loi relatif aux activités de l'audiovisuel devrait être soumis par le Gouvernement au Parlement lors de l'actuelle session de l'Assemblée populaire nationale.

A rappeler que le cahier de charges interdit la création de chaînes nationales généralistes ou d’informations. Il est autorisé la création de chaînes thématiques, comme la musique, les dessins animés…. Le pouvoir sort encore son bouclier pour s’épargner un contre-pouvoir, du moment que les mass-médias et la presse activent sous son contrôle total. Ces chaînes sont réputées, notamment Ennahar et Echourouk pour leur antikabylisme primaire.

aai
SIWEL 06 1808 AVR13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu