Attentats terroristes en Kabylie : marche de dénonciation à Azeffoun

10/08/2013 - 15:16

AZEFFOUN (SIWEL) — Comme en début du terrorisme islamique, les citoyens de la ville côtière d’Azeffoun ont décidé de sortir dans la rue pour dénoncer les attentats terroristes perpétrés dans leur ville.


La ville d'Azeffoun, cible de plusieurs attentats terroristes. PH/Siwel
La ville d'Azeffoun, cible de plusieurs attentats terroristes. PH/Siwel
Quelques jours après l’attentats terroriste qui a ciblé trois policiers dans la localité d’Azeffoun, les citoyens de cette région ont décidé, aujourd’hui, d’organiser une marche de dénonciation à travers les artères de la ville. Cette décision est prise, ce matin, à l’issue d’une réunion improvisée par les jeunes de la localité. Les présents à cette rencontre ont décidé, donc, d’une marche demain, dimanche à Azeffoun.

Ce n’est pas la première fois que la Kabylie se dresse comme un seul homme pour contrecarrer le projet diabolique des terroristes et de l’Etat algérien. Ainsi, en 1994, c’est justement à Azeffoun, au village Igoujdal que les premiers groupes d’autodéfense ont vu le jour la mobilisation citoyenne d’alors a épargné à la Kabylie les assauts meurtriers des groupes terroristes.

Pour cette fois-ci, la mobilisation de la Kabylie contre le terrorisme est aussi une manière de palier à l’absence de l’Etat algérien dans sa mission de lutte antiterrorisme, malgré les milliers d’éléments des forces dits de sécurité qui quadrillent la région.

aai
SIWEL 10 1516 AOÜ 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu