Ath Douala : ultimatum de 48h aux ravisseurs pour libérer le jeune Mourad

13/05/2011 - 17:18

ATH AISSI (SIWEL) — Les citoyens de l’Aarch d’Ath Aissi ont accordé un ultimatum de 48 heures aux auteurs de l’enlèvement du jeune Billek Mourad.


Halte au kidnapping (PHOTO : DR)
Halte au kidnapping (PHOTO : DR)
« Les citoyens réclament sa libération immédiate » déclarent, aujourd’hui vendredi , les animateurs de la coordination des comités de village lors d’un rassemblement de solidarité organisé durant cet après midi sur la place publique du centre ville d’Ath Aissi.

Cette action organisée à l’appel du village d’Aguemoune d’où est issu le jeune Mourad, a reçu un écho favorable auprès de la population de la daïra des Ath Douala mais aussi des autres région de Kabylie.

Plusieurs centaines de citoyens y ont, en effet, pris part. ils affirmeront , à l’occasion , qu’à défaut d’une libération, ce dimanche, la population entamera les recherches de Mourad dans le massif forestier d’Amdjoudh tristement connu pour être une zone de repli des hordes terroristes.

zo
SIWEL 131718 MAI11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu