At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

09/05/2013 - 16:51

AZAZGA (SIWEL) — Le tribunal d'Azazga a rendu ce matin le verdict concernant l'affaire Hamza Massinissa. Le jeune militant accusé à tord de coup et blessure sur un agent de l'administration durant l'empêchement des élections du 10 mai par les habitant du village At Zellal, a été condamnée à 8 mois de prison avec sursis, une amende de 30 mille da, 80 milles da de dommages et intérêts. Très curieusement, le journal raciste "Echourouq, avait anticipé la justice dans un article paru hier, en condamnant le jeune Hamza Massinissa d'un an de prison alors que le verdict n'était pas encore prononcé.


Banderole accrochée ce matin lors du procès du jeune Massinissa au tribunal d'Azazga (PH/DR)
Banderole accrochée ce matin lors du procès du jeune Massinissa au tribunal d'Azazga (PH/DR)
Ce matin, le tribunal d'Azazga a rendu le verdict concernant l'affaire Hamza Massinissa. Le jeune militant autonomiste a été accusé à tord de "coup et blessure sur un agent de l'administration" durant l'empêchement des élections du 10 mai par les habitant du village At Zellal. Il a été condamnée à 8 mois de prison avec sursis, à une amende de 30 mille Da et à 80 milles Da de dommages et intérêts.

Le jugement a été purement politique étant donné que le dossier de l'accusation était complètement vide: ni témoin, ni mention de ce dit incident dans la rapport de la commission de contrôle des élections, sans oublier les contradictions relevées dans les déclarations de l'accusateur, l'agent de l'administration en question.

Tout porte à croire que cette expéditive condamnation soit motivée par le fait que le jeune Hamza Massinissa est un militant autonomiste kabyle.

Par ailleurs, curieusement, l'inénarrable, Echourouq, véritable torchon raciste qui usurpe le nom de "journal d'information" a anticipé sur la décision de justice dans un article paru hier, en condamnant le jeune Hamza Massinissa à an de prison ferme alors que le verdict n'était pas encore prononcé.

Hamza massinissa a décidé de faire appel de ce jugement injuste qui reflète l'injustice qui fonde le régime raciste d'Alger.

Le président du MAK, présent au rassemblement tenu ce matin devant le tribunal d'Azazga, a réitéré dans une prise de parole le soutien de son mouvement à Hamza Massinissa et a dénoncé Echourouq qui "s'est substitué à l'institution judiciaire : " Dans un Etat de droit, un titre comme "Echourouq", n'aurait jamais eu le droit d'exister au vu de son racisme ouvertement affiché et de ses campagne de diffamation; mais il continue de prospérer grâce à son idéologie arabo-islamiste qui consolide le pouvoir dans son action destructrice des peuples d’Algérie notamment ceux qui appartiennent à la grande famille Amazighe comme le peuple kabyle".



cdb,
SIWEL 091651 MAI 13

Ci-dessous, quelques photos du rassemblement de soutien, ce matin, au jeune Hamza Massinissa

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga

At Zellal: Hamza Massinissa injustement condamné par le tribunal d'Azazga





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu