At Xelfun (ex Chaâbet Lâemer) _ Boumerdes : des responsables du MAK rendent visite au chanteur Said Kessas

25/11/2014 - 15:46

AT XELFUN (SIWEL) — Une délégation du MAK, composée de Bouaziz Ait-Chebib et de Kamel Chetti, s’est déplacée hier matin à At Xelfun (ex chaâbet Lâamer), dans le département de Boumerdes, pour une visite de courtoisie et d’encouragement au chanteur kabyle Said Kessas. En effet, outre ses textes engagés, ce chanteur kabyle est connu comme quelqu’un qui joint le geste à la parole en assumant sur le terrain son engagement kabyle. Said Kessas l’a prouvé à maintes reprises, notamment en participant à la marche réprimée du 20 avril, à la marche historique du 27 avril, au rassemblement des amazighs le 30 aout et à la conférence nationale kabyle d’At Wa3van.



Emu de cette visite au cours de laquelle les deux responsables du MAK lui ont offert un tee-shirt portant la carte géographique kabyle et sur lequel est inscrit « Tamurt-iw, Ma Kabylie ». Said Kessas a alors déclaré à la délégation du MAK qu’« on ne peut pas rester neutre pendant que le pouvoir algérien avance dans son plan d’extinction de la Kabylie. On peut bien sur diverger, mais l’avenir de la Kabylie nous interpelle toutes et tous et chacun doit contribuer à sa façon à l’émancipation du pays kabyle ».

Puis, Said Kessas a fait visiter aux deux responsables du MAK, sa localité dont il est si fier. Au cours de la visite, Bouaziz Ait Chebib et Kamel Chetti se sont entretenus avec des citoyens qui ont affiché un attachement viscéral à leur kabylité dans toutes ses dimensions, malgré l’intense politique d’arabisation menée par l’Etat algérien dans la région kabyle de Boumerdes. «Les habitants d’At Xelfun, dont le nom a été officiellement travesti en Chaâbet Lâemer, sont restés fidèles et très attachés à leur langue et leurs valeurs kabyles. Le pouvoir algérien a arabisé la dénomination de cette localité, mais rien ne pourra entamer l’âme kabyle des At Xelfun. Boumerdes est indissociable de la Kabylie, elle y est viscéralement attachée » constate sur place Bouaziz Ait-Chebib .

Bouaziz Ait-Chebib et Kamel Chetti ont effectivement constaté avec beaucoup de satisfaction que malgré les moyens énormes investis par l’Etat algérien pour la dépersonnalisation de la Kabylie, notamment en grignotant sur son territoire, Boumerdes, comme Tuvirett et comme bon nombre de grandes villes frontalières avec des zones devenues arabophones resteront éternellement kabyle.

cdb,
SIWEL 251546 NOV 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu