At Mislayen : L'imam expulsé suite à ses prêches anti-kabyles

25/10/2016 - 23:59

KABYLIE (SIWEL) — La mobilisation des jeunes du village d'At Mislayen dans Lɛerc des At Weqvil, confédération des Igawawen a fini par payer puisque l'imam intégriste, qui insultait les célébrations des dates clés de la culture et tradition kabyles, a été expulsé la semaine dernière


Vu du village d'At Mislayen aux pieds du monts du Djurdjura (PH/DR)
Vu du village d'At Mislayen aux pieds du monts du Djurdjura (PH/DR)
Juste après les festivités du nouvel an amazigh de Yennayer 2966, célébrées le 12 janvier dernier, cet imam officiant dans les deux mosquées du village, insultait dans ses prêches cette tradition multi-millénaires plus que symbolique chez les Kabyles en particuliers et les Imazighen en général, synonyme du début du solstice d’hiver, déterminant la fin des labours et marquant le milieu du cycle humide dans le calendrier agraire.

Les jeunes villageois, choqués par une telle atteinte jusqu'à leur identité, avaient organisé au sein de la maison des jeunes une pétition qui a recueilli la majorité des signataires parmi les 3 000 habitants du village préférant être privés d'imam que de se faire insulter chez eux.

Le défunt enfant le plus célèbre du village, au nom éponyme d'At Mislayen, n'avait-il pas déjà chanté "Ruh ay Aɛrav" [Va-t-en Arabe] ?

bb/wbw
SIWEL 252345 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche