Assassinat du jeune de Tirmitine : une délégation de villageois reçue par le procureur général de Tizi-Ouzou

20/11/2011 - 14:31

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Un sit-in a été organisé ce dimanche matin par le comité de village de Harouka devant la Cour de Tizi-Ouzou pour protester contre le verdict prononcé contre neuf des leurs qui seraient impliqués dans l’assassinat du jeune A. Sofiane, survenu le 17 octobre dernier.


Assassinat du jeune de Tirmitine : une délégation de villageois reçue par le procureur général de Tizi-Ouzou
Le tribunal avait condamné mardi dernier à 15 ans de réclusion criminelle neuf villageois poursuivis pour homicide volontaire avec préméditation et coups et blessures avec port d’armes blanches, tandis qu'un dixième mise en cause avait été acquitté.

Un dispositif sécuritaire a été déployé tôt le matin autour de l’enceinte judiciaire pour parer à d’éventuels dérapages. Une centaine de personnes, devancée par le P/APC de Tirmitine, M. Snaoui, ont arboré des banderoles sur lesquelles on pouvait lire, « libérez les détenus », « villageois avec la DGSN pour la justice », « halte à la hogra ». Une délégation composée des représentants du village a été reçue par le procureur général auprès de la cour de Tizi-Ouzou.

Selon l’arrêt du renvoi, un groupe d’individus munis d’armes blanches du même village s’est introduit avec effraction à l’intérieur du domicile familial de A. Sofiane dans la nuit du 17 octobre. Ces villageois, toujours selon le rapport du parquet, ont pris à partie la mère de la victime, en lui assénant un coup de pelle à la tête. La grand-mère n’a pas échappé également au lynchage. Après avoir semé la peur, le groupe a ligoté la victime pour l’emmener vers une destination inconnue, bien qu’ils aient informé la famille qu’ils allaient le livrer à la police.

Le lendemain A. Sofiane a été retrouvé mort dans un endroit isolé, non loin de la station d’arrêt du village Harouka, gisant dans une mare de sang. Cependant, la version corroborée par l’ensemble des villageois est que le procès n’a pas cerné tous les détails liés à cette affaire telle que les comportements et les agissements du défunt, ayant des antécédents judiciaires.

lr
SIWEL 201430 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu