Assassinat d'Aghilès Hadjou : le MAK condamne un acte barbare

24/10/2012 - 21:41

KABYLIE (SIWEL) — Suite à l'assassinat du jeune Aghilès Hadjou, enlevé le jeudi passé par des inconnus à Azefoun, le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) estime dans un communiqué transmis à Siwel que ce geste "est un acte ignoble".


Pour le mouvement autonomiste, qui rend hommage à la victime et assure sa famille de son profond soutien condamne cet acte perpétré contre la personne d'Aghilès, par des individus barbares.

Il ajoute que "l'Etat algérien qui tourne le dos aux Kabyles et les livre sans aucun moyen de défense aux terroristes et autres ravisseurs, portera la responsabilité du chaos programmé dans la région".

Le MAK se demande, par ailleurs, sur les visées de ce groupe de ravisseurs qui ont perpétré cet acte. "L’ignoble assassinat d’Aghiles coïncide curieusement avec l’affaire Slimana, un autre enlèvement et une autre exécution avec un simulacre de procès qui ne dupe personne en Kabylie".

Il appelle la Kabylie, d'autre part, "à rendre un vibrant hommage au défunt lors de son enterrement" .

Le MAK qui appelle à la mobilisation dans l’union de toutes les forces patriotiques kabyles considère, désormais, que : « qui ne dit mot consent » et que la non dénonciation de la politique criminelle de l’Etat algérien vis-à-vis de la Kabylie et de son peuple équivaut à une approbation de ladite politique. »

aai
SIWEL 24 2146 OCT 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu