Arrestation et poursuite judiciaires contre un activiste rifain

25/02/2015 - 14:38

NADOR (SIWEL) — Jeudi 19 février 2015, le ministère public auprès du tribunal de première instance à Nador dans l’ouest du RIF a ordonné la mise en détention de Mhammadi Miloudi à la prison locale pour « outrage aux symboles de l’Etat marocain », « atteinte au corps constitué », « l’incitation à la haine » et « l’incitation par le biais de diffusion des informations mensongères susceptibles de perturber l’ordre public et offenser les fonctionnaires de l’Etat » .


Mhammadi Miloudi, activiste RIFAIN emprisonné pour avoir dénoncé la colonisation marocaine basée sur le RIF (PH/DR)
Mhammadi Miloudi, activiste RIFAIN emprisonné pour avoir dénoncé la colonisation marocaine basée sur le RIF (PH/DR)

Mhammadi Miloudi est un activiste rifain connu. Il est le président de l’association des fonctionnaires de la ville de Nador dans le RIF.

Le parquet a décidé de le poursuivre en justice comme il a décidé de poursuivre également le site Nadorcity pour avoir filmé et publié la video dans laquelle apparait Mhammadi Miloudi qui tenait les propos mis en cause et qui lui ont valu les accusation de : « outrage aux symboles de l’Etat marocain », « atteinte au corps constitué », « incitation à la haine » et «incitation par le biais de diffusion d'informations mensongères suceptibles de perturber l’ordre public et offenser les fonctionnaires de l’Etat » .

Cette décision de poursuite judiciaire est venue suite à une déclaration de Mhammadi Miloudi en juin 2014 dans le cadre d’un rassemblement de protestation contre intention du conseil municipal de la ville de Nador de détruire le club de pêche construit sur la plage de la ville du temps des colons espagnols. Dans cette déclaration il a considéré le Maroc comme un « Nouveau colon » et que l’ancienne colonisation espagnole fut plus miséricordieuse que la nouvelle colonisation qui est le Maroc. Ci-après la vidéo, la retranscription en français de la déclaration de Mhammadi Miloudi faite par Rachid Oufkir:


« C’est un jour funeste, car le club de pèche (Club Maritime de Nador, symbole historique et touristique de la ville, construit en 1941 par les espagnols) vient d’être fermé. Cette construction a été laissée par l’occupation espagnole, que Dieu soit satisfait d’elle. Car l’occupation espagnole a laissé quelques monuments ici à Nador comme l’avenue Mohamed V. Quand les « nouveaux colons » sont arrivés, ils l’ont complètement défiguré. Tous les Nadoriens peuvent en témoigner, il n’y a que ce monument qui a survécu à Nador.

Quand les gens de Nador se donnent rendez-vous, ils ont l’habitude de se dire « On se donne RDV au café situé sur la plage » une sorte de point de ralliement. Si, même ce symbole, vous n’allez pas le laisser, qu’allez vous laisser !? Allez-vous nous laisser les ânes dans les rues !? Allez-vous nous laisser les marchés aux puces à côté de Haj El mustapha !? Allez-vous nous laisser le tabassage? Les rassemblements de protestation !? Qu’allez-vous nous laisser si vous fermez cet endroit ? Moi je vois que vous n’agissez pas avec sagesse et raison, dans un pays soi-disant Indépendant. Les colons ( Espagnols ) sont plus cléments que vous tous réunis. Les colons espagnols prenaient des décisions justifiées, ils accomplissaient leurs missions comme il fallait. Aujourd’hui les habitants de Nador, je le dis et l’assume, ont la nostalgie de l'époque espagnole.

Quand un Nadorien voit son frère à Melilla gagner 1400 euros, et son autre frère chez lui, dans un pays indépendant soit disant cirer les chaussures et attendre 3 mois pour être accepté à l’hôpital pour un simple examen médical. Est-ce un Etat cela ? Pays de camps militaires, de policiers, un Etat d’espions !
Les « nouveaux colons » qui viennent de débarquer qui est Marchica* (Dans le cadre du projet Marchica Med) Désormais, il est interdit aux Nadoriens d’aller prier sur leurs morts dans le cimetière situé dans la lagune. Est-ce qu’il existe un pays où l’on interdit ses ressortissants d’aller prier sur leurs morts ? Y a-t-il une pire colonisation que celle-ci ?

Voyez-vous la pire occupation, si jamais elle débarque à Nador que va-t-elle faire ? eh bien la réponse, elle va occuper toute la côte, voilà ce qu’a fait Marchica qui a construit une voie express de 80 hectares vers l'aéroport. Un simple citoyen s’il veut simplement protester contre le manque d’eau, on lui tombe dessus. Pas d’eau, pas d’électricité !

Elle est où l’indépendance ?? Est-ce bien l’indépendance, cela ? Quant à cette décision de la part de ce maudit dénommé "le Conseil Municipal", composé d’une bande de voleurs qui ont comploté contre le supermarché et l’ont incendié, on sait très bien que l’incendie du supermarché est un complot, ce sont eux qui l’ont incendié, est ce qu’il existe un Etat qui n’est pas capable de maîtriser un incendie 7 jours durant, tout ce qu’il se sont permis de faire c’était de verser des bidons d’eaux pour soit disant maîtriser le feu.

vous devez vous demander pourquoi ? Simplement parce que les arabes qui colonisent Nador jalousent les berbères, car le berbère est le symbole de la résistance et de l’unité. Ce sont nous qui avions libéré le pays et aujourd’hui où nous en sommes? On cirer les chaussures, et ceux qui n‘ont pas libéré le pays, ce sont eux qui gouvernent le pays, que Dieu les maudisse jusqu'à la fin des temps

* la lagune de Nador, aussi appelée Mar Chica (Petite mer, sebkha Bou Areg ou Rbhar Amzian,

at,
SIWEL 251438 FEV 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu