Arrestation de trois cadres du MAK : L'Anavad appelle les organisations internationales des droits de l'homme à intervenir

15/06/2016 - 22:19

EXIL (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Ferhat Mehenni, en sa qualité de président du Gouvernement Provisoire Kabyle en exil, « condamne énergiquement la répression qui sévit ces derniers temps contre les militants kabyles ». L'Anavad « appelle les organisations internationales des droits de l'homme à intervenir » pour que les trois cadres du MAK arrêtés à Melbou il y a plusieurs heures, et toujours en détention au moment où nous écrivons ces lignes, « soient libérés immédiatement et sans condition ». Nous reproduisons ci-dessous le communiqué en entier :


Le communiqué de l'Anavad

Le pouvoir colonial algérien sévit contre la Kabylie. La journée de la Nation kabyle a été massivement célébrée hier, 14/06/2016, partout en Kabylie.

Malgré des forces de répression qui ont essayé de perturber les actions programmées, notamment à Larv3a Nat Yiraten (Fort-National du temps de la France) où l'intervention policière a provoqué des émeutes et des troubles jusqu'à deux heures du matin, le peuple kabyle a été au rendez-vous de son histoire. Tawrirt Muqran, At Waggur, At waɛvan, aqvil, Tarihant, At Yiraten , Mekla, At Zellal, At Yanni, Attouche, Tizi n Verver , Melbou, Aqvu ... sont des localités qui ont levé le drapeau kabyle, (l'anay aqvayli) et qui ont vibré en communion avec l'hymne national qui va avec lui.

Toutefois, à Melbou, l'édile local a, au matin du 15/06/2016 ordonné à ses employés d'enlever le drapeau levé la veille. Il n'en fallut pas plus pour que les citoyens occupent la mairie pour protester contre ce geste irrespectueux. Il appela la police coloniale qui a procédé à l'arrestation de trois cadres du MAK (Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie). Transférés à Vgayet, MM. Mouloud Mebarki, Amine Amrouche et Massyl Megatti risqueraient une inculpation devant l'injustice algérienne.

L'Anavad met en garde contre toute incarcération de militants kabyles pacifiques. Il condamne énergiquement la répression qui sévit ces derniers temps contre les militants kabyles et exige la libération immédiate des personnes arrêtées.
Il réitère son soutien aux victimes de cette vague de répression et salue la bravoure et le patriotisme de celles et ceux qui défendent la nation kabyle.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle appelle les organisations internationales des droits de l'homme à intervenir pour que les hommes de paix que sont les militants de la cause kabyle soient libérés immédiatement et sans condition.

Exil, le 15/06/2016
P/ L'Anavad
M. Ferhat Mehenni, président

SIWEL 152219 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu