Arrestation de non-jeûneurs par la police à Tigzirt : le MAK condamne et appelle à la vigilance

11/08/2012 - 21:39

KABYLIE (SIWEL) — Face aux arrestations répétées et généralement musclées des non-jeûneurs, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, (MAK), a estimé, dans une déclaration rendue publique, que ces agissements sont une atteinte grave à la liberté de culte et de conscience des citoyens.


Le MAK rappelle qu’à chaque mois de carême, « la police algérienne donne un prolongement à son rôle de service de répression pour épouser celui d’une milice islamique. Violence, intimidation et arrestations sont le lot quotidien des non-jeûneurs ». Après l’épisode du jeune Slimane Rebaïne, arrêté puis sauvagement agressé par la police de la localité d’Ath Douala, d’autres jeunes viennent de faire « les frais des orientations idéologiques et anti-kabyles de ce même service, du coté de Tigzirt », informe le MAK.

Face a cet état de fait, le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, « condamne avec force cette énième atteinte aux libertés de culte et de conscience et réaffirme son soutien indéfectible aux victimes de l’inquisition instaurée par les institutions algériennes ».

Par ailleurs, le mouvement autonomiste « rend hommage aux citoyens de la Kabylie pour leur mobilisation afin de contrer cette politique de talibanisation par la violence que conjuguent islamistes et agents du pouvoir ».

Il appelle, d’autre part, le peuple kabyle « à rester vigilant face à ces tentatives de déstabilisation qui le visent, et à rester intransigeant sur ses convictions laïques, telles qu’héritées de nos aïeuls ».

Le MAK indique que la mobilisation du peuple kabyle pour la libération des victimes des kidnappings et son soutien aux victimes de l’intolérance du pouvoir criminel algérien, les émeutes éclatées à Ait Yahia Moussa contre l’armée pyromane, « sont un signe que notre peuple aspire à fonder son Etat loin des carcans idéologiques de l’Algérie officielle ».

Il réaffirme son attachement à la construction d’un Etat kabyle, qui sera le seul à « assurer la liberté de culte et un respect de toutes les croyances aux citoyens de la région ».

Le mouvement que préside M. Bouaziz Ait chebib « prend à témoin la communauté internationale et appelle à l’organisation d un referendum d’autodétermination dans les meilleurs délais ».

aai
SIWEL 112139 août12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu